Maverick Viñales connaît un début de saison en demi-teinte marquée par des entames de course si timides qu’elles obèrent ensuite un bon résultat que de nonnes qualifications laissaient envisager. Lors du dernier Grand Prix d’Espagne, l’officiel Yamaha s’est montré plus solide lors de cette phase de course, ce lui a permis de monter sur son premier podium de la saison. Un résultat que l’équipier de Valentino Rossi veut prendre comme une référence à répéter aussi souvent que possible, à commencer par ce week-end au Mans.

Le Grand Prix de France a souvent laissé de bons souvenirs à Maverick Viñales. Il a remporté sa première victoire en Grand Prix sur le circuit du Bugatti en 2011 en 125cc sur ce qui n’était alors que son quatrième départ. Il s’est qualifié en pole en Moto3 en 2013 avant de remporter la course. En 2014, il a terminé quatrième de la course Moto2. 2015 l’a vu se qualifier en 13ème position et terminer neuvième de la catégorie MotoGP. En 2016, il a terminé à la troisième place, son premier podium dans la discipline phare et le premier d’une Suzuki sur ce tracé depuis huit ans.

En 2017, il a remporté sa quatrième victoire dans la catégorie reine après avoir remporté la pole position après s’être battu avec Rossi. C’était la 500e victoire de Yamaha en Grand Prix. En 2018, Viñales s’est qualifié à la huitième place et a chuté à la treizième place avant de se frayer un chemin à travers le peloton pour franchir la ligne d’arrivée en septième position.

Un parcours sympathique donc dans la Sarthe qu’il aimerait encore embellir. « La troisième place à Jerez a fortement stimulé ma confiance » a déclaré Viñales avant la 32ème édition du Grand Prix de France. « Je prends beaucoup d’impressions positives au Mans. Le circuit Bugatti est un circuit que j’aime beaucoup et qui m’a donné les meilleurs résultats de ma carrière ».

« Je pense que le Mans est une piste où j’ai de bonnes chances d’être de nouveau avec les hommes de tête » insiste le champion du monde de Moto3 2013. « J’apprécie vraiment piloter là-bas. J’espère que le temps restera constant, sinon ce pourrait être un week-end difficile. Mais nous verrons cela. À Austin, nous avons également été rapides sous la pluie, alors nous sommes curieux de savoir comment cela se déroulera pour nous à partir de vendredi ».

On rappellera que la météo promet un temps exécrable au Mans ce week-end…



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP