La Grande-Bretagne quitte l’Europe mais elle n’en a jamais eu les horaires ni la façon de circuler. Sa pendule affiche une heure de plus que sur le Continent et il faudra donc être bien attentif aux horaires pour ne rien manquer, d’autant que les courses MotoGP et Moto2 sont inversées… Pour respecter les habitudes européennes !

On rappelle que l’épreuve avait été annulée l’année dernière, faute d’un circuit resurfacé à l’épreuve de la pluie, un comble pour nos amis d’Outre-Manche. L’ancienne base de la Royal Air Force a donc à nouveau été resurfacée cet été, et les pilotes de F1 ont prévenu leurs homologues du MotoGP qu’il faudra se méfier du virage #6, particulièrement bosselé.

Pour affronter ce nouvel asphalte, Michelin a sélectionné une gamme de quatre slicks avant et de quatre arrières lors des allocations de pré-saison, ce qui est autorisé par le règlement MotoGP lorsqu’un circuit n’a pu être testé en amont.

Cette gamme se compose d’un soft, d’un medium et de deux versions hard Michelin Power Slicks pour l’avant et l’arrière. Le medium et les hard avant sont symétriques, tandis que le soft avant et tous les arrières sont asymétriques avec un côté droit plus dur en raison des 10 virages tournant dans cette direction-là, contre 8 à gauche. Le profil du tracé est relativement symétrique, mais il engendre plus d’efforts sur le côté droit du pneu où une gomme plus dure est nécessaire pour délivrer une performance optimale.

On verra bien…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :