Marc Márquez rentrera donc bredouille d’un Grand Prix d’Italie qu’il avait portant juré d’aborder avec la gestion du championnat en tête. Des intentions oubliées dès le départ donné, puisque, dans un premier temps, il a failli s’accrocher avec Petrucci avant d’insister pour rester dans le sillage d’un Lorenzo en tête. Mais l’avant de sa Honda a fini par se dérober. Un comportement du pneu Michelin qui n’est pas oublié dans l’analyse du sextuple titré…

Mais avant de penser à lui, Marc Márquez a un mot pour le vainqueur du jour : « je crois qu’avec cette victoire, Jorge Lorenzo en a fait taire plus d’un ». Puis il revient à lui : « j’avais annoncé que je voulais avant tout des points. Pendant un an je ne suis pas tombé en course mais ça fait aussi un an que Michelin n’avait pas proposé de tels pneus. L’allocation pour l’avant a été bizarre. On a dû tout revoir sur la moto pour faire fonctionner l’avant. J’étais dans l’impossibilité de prendre le medium. J’ai essayé de le faire avec le dur, puis est arrivé le virage 10. J’ai essayé d’éviter la chute, en vain. Malgré nos soucis, on avait un bon rythme. C’est ce que l’on retiendra ».

Il poursuit : « je n’aurais pas pu jouer la victoire face à Lorenzo, mais le podium si. Lorsque je suis reparti, je roulais seul et j’ai bien failli chuter encore dix fois. Cette allocation de pneus a été très particulière pour nous. Ce n’est pas une excuse, tout le monde était à la même enseigne, mais avec la Honda et le style de pilotage qu’elle demande, cela a plus de conséquences ».

Il termine : « j’ai toujours 23 points d’avance et l’an passé, à ce stade de la saison, j’en avais 37 de retard. La Honda est toujours difficile à piloter. Je sais que des pilotes ont décliné l’offre de Honda d’être mon équipier. Elle demande toujours à être à la limite ». On comprend mieux la souffrance de Pedrosa. Et Crutchlow ne comprend toujours pas pourquoi il est si superbement ignoré pour un poste qui serait proposé à Morbidelli

Grand Prix d’Italie Mugello MotoGP J.3 : Classement

1 99 Jorge LORENZO Ducati 41’43.230
2 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati +6.370
3 46 Valentino ROSSI Yamaha +6.629
4 29 Andrea IANNONE Suzuki +7.885
5 42 Alex RINS Suzuki +7.907
6 35 Cal CRUTCHLOW Honda +9.120
7 9 Danilo PETRUCCI Ducati +10.898
8 25 Maverick VIÑALES Yamaha +11.060
9 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +11.154
10 5 Johann ZARCO Yamaha +17.644
11 44 Pol ESPARGARO KTM +20.256
12 55 Hafizh SYAHRIN Yamaha +22.435
13 53 Tito RABAT Ducati +22.464
14 38 Bradley SMITH KTM +22.495
15 21 Franco MORBIDELLI Honda +26.644
16 93 Marc MARQUEZ Honda +39.311
17 10 Xavier SIMEON Ducati +1’01.211
18 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 5 Laps
Not Classified
41 Aleix ESPARGARO Aprilia 4 Laps
43 Jack MILLER Ducati 22 Laps
12 Thomas LUTHI Honda 22 Laps
Not Finished 1st Lap
26 Dani PEDROSA Honda 0 Lap
17 Karel ABRAHAM Ducati 0 Lap
45 Scott REDDING Aprilia 0 Lap


Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team