Pour cette sixième manche du championnat en MotoGP, on ne pouvait rêver meilleur poleman. Car nous sommes en Italie, le pays des Ducati, certes, mais aussi le royaume de Rossi. Or, c’est bien lui qui s’élancera en tête de la meute sous une tempête de ciel bleu. Le public qui ne pense qu’au jaune et chauffé au rouge à 28° alors que le soleil toscan mitonne la piste du Mugello à 51°

Valentino Rossi n’avait plus dominé de séance qualificative depuis Motegi 2016, s’est offert la 65e pole position de sa carrière. L’Italien revient ainsi au niveau de Jorge Lorenzo en deuxième position, le record restant détenu par Marc Márquez avec 74 poles.

Le Doctor, âgé de 39 ans et 106 jours, est le pilote le plus âgé à inscrire une pole depuis Jack Findlay en 1974. Lequel était alors âgé de 39 ans et 121 jours.

S’il vous manque encore quelques éléments de réflexion, voici la situation générale en tableau…

Mugello MotoGP™20172018
FP1

1’47.394 Andrea Dovizioso (Voir ici)

 1’47.253 Andrea Iannone (Voir ici)
FP2

1’47.365 Cal Crutchlow (Voir ici)

 1’46.735 Andrea Iannone (Voir ici)
FP3

1’46.543 Valentino Rossi (Voir ici)

  1’46.439 Marc Marquez (Voir ici)
FP4

1’47.690 Johann Zarco (Voir ici)

 1’47.548 Andrea Iannone (Voir ici)
Qualification 1

1’47.058 Johann Zarco (Voir ici)

1’46.771 Jack Miller (Voir ici
Qualification 2

1’46.575 Maverick Vinales (Voir ici)

 1’46.208 Valentino Rossi (Voir ici)
Warm Up

1’47.345 Maverick Vinales (Voir ici)

 1’47.080 Andrea Iannone (Voir ici)
Course

Dovizioso, Vinales, Petrucci (Voir ici)

Record

1’46.489 Andrea Iannone 2015

  1’46.208 Valentino Rossi 2018

 

Les 15 dernières victoires ont été décrochées par un pilote Honda ou Ducati. Il faut remonter à Assen 2017 pour voir une autre marque triompher : Yamaha avec Valentino Rossi. Sur le Mugello, Honda a concrétisé seize fois, Yamaha à douze occasions, et Ducati revendique deux réalisations dont celle de l’an passé avec Dovizioso. Enfin, si Márquez rafle une quatrième victoire de rang, du jamais vu depuis Lorenzo en 2015, il aura autant de succès absolus à son palmarès que le Majorquin, soit 65.

Mais la première bonne et grande nouvelle de ce dimanche, c’est d’abord ça…

La piste atteignant pratiquement 53° lors de la mise en grille, la question des pneus se pose avec d’autant plus d’acuité que jamais, depuis l’entame du meeting, les températures n’avaient atteint un tel niveau. Pour les 23 tours ce sera hard medium pour les Yamaha officielles et medium soft pour Lorenzo. Hard soft pour Dovizioso et que du dur pour Marquez. Zarco est en full medium.

Lorenzo part comme une balle, Marquez est agressif et pousse Petrucci hors de la piste. Il s’en prend ensuite à Iannone. Il est troisième derrière Rossi et Lorenzo. Pedrosa chute au virage 2 comme NakagamiDovi est cinquième et Zarco dixième au premier tour bouclé.

Redding et Abraham tombent au virage 15 et Miller chute au virage 4. Marquez prend la seconde place à Rossi. Lüthi chute au virage 15 ce qui fait six chutes en trois tours ! Vinales est dixième, derrière Zarco.

Après cinq tours, Lorenzo mène toujours devant Marquez qui ne l’attaque pas et contrôle Rossi qui garde un oeil sur Iannone. Dovizioso est en embuscade. Puis Marquez part à la faute au virage 10 ! Dovizioso passe troisième…

Voilà Marquez dix-huitième. Et dire qu’il avait juré qu’il ne ferait rien d’inconsidéré… Chassez le naturel… Dovizoso passe second et le voilà dans le sillage de Lorenzo… Avec les souvenirs de Jerez et du Mans en tête…Rossi élargit et Iannone s’engouffre. Petrucci est cinquième et a une carte à jouer. Rins mène le reste du peloton où Zarco et Vinales sont au combat.

Les KTM sont onzième et douzième avec Smith en tête. Devant, Lorenzo s’aménage une seconde d’avance sur Dovizioso…  Après onze tours, Zarco faiblit, laisse filer Vinales mais se fait aussi passer par Bautista. Il est dixième.

Rossi souffre et doit laisser passer Iannone mais aussi Petrucci qui assure, pour l’instant, un triplé Ducati ! Rins et Crutchlow se joignent à la lutte pour la quatrième place. Pendant ce temps, Lorenzo prend la poudre d’escampette.

A neuf tours du terme, Rins passe Rossi, le voilà quatrième. Crutchlow veut les scalps de Iannone et de Rossi placés juste devant lui. Et l’avance de Lorenzo culmine maintenant à deux secondes. Por Fuera va remporter sa première victoire sur une Ducati, en Italie, et alors qu’on lui montre la sortie ! Depuis Valence 2016, il n’a plus goûté au champagne.

Rossi ne lâche pas et veut cette quatrième place. Il se défend comme il peut face aux deux Suzuki. Zarco reste dixième avec la KTM de Pol Espargaro à distance.

Petrucci baisse de rythme et Rossi le double. Le voilà sur le podium ! Mais rien n’est acquis, loin de là, à cinq tours du but. Car Iannone ne l’entend pas de cette oreille. Lorenzo a maintenant quatre secondes d’avance sur un Dovizioso impuissant. Le Majorquin est même le seul sous la barre des 1’49 au tour !

Aleix Espargaro abandonne sur l’Aprilia. Lorenzo a retrouvé son marteau, Dovi assure les points et la dernière marche du podium revient à Rossi ! Qui passe second au championnat… A 23 points de Marquez ! Qui finit seizième et donc hors des points.

Grand Prix d’Italie Mugello MotoGP Course : Chronos

199Jorge LORENZODucati41’43.230
24Andrea DOVIZIOSODucati+6.370
346Valentino ROSSIYamaha+6.629
429Andrea IANNONESuzuki+7.885
542Alex RINSSuzuki+7.907
635Cal CRUTCHLOWHonda+9.120
79Danilo PETRUCCIDucati+10.898
825Maverick VIÑALESYamaha+11.060
919Alvaro BAUTISTADucati+11.154
105Johann ZARCOYamaha+17.644
1144Pol ESPARGAROKTM+20.256
1255Hafizh SYAHRINYamaha+22.435
1353Tito RABATDucati+22.464
1438Bradley SMITHKTM+22.495
1521Franco MORBIDELLIHonda+26.644
1693Marc MARQUEZHonda+39.311
1710Xavier SIMEONDucati+1’01.211
1830Takaaki NAKAGAMIHonda5 Tours
Non classés
41Aleix ESPARGAROAprilia4 Tours
43Jack MILLERDucati22 Tours
12Thomas LUTHIHonda22 Tours
Pas fini le 1er tour
26Dani PEDROSAHonda0 Tour
17Karel ABRAHAMDucati0 Tour
45Scott REDDINGAprilia0 Tour

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team