Chez KTM, la situation est globalement difficile mais, heureusement, il y a toujours ce diable de Pol Espargaró qui démontre dorénavant, à chaque fois qu’il monte sur sa RC16, que cette MotoGP vaut un top 10 !

Dans ces conditions, il est impossible aux 3 autres pilotes de Mattighofen de baisser les bras, et même si le mode d’emploi de cette machine au cadre tubulaire équipé de suspensions WP semble très difficile à trouver, il existe.

Aussi, au lieu de baisser les bras, Johann Zarco, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin s’emploient à modifier quelque peu leurs habitudes pour se rapprocher du pilote catalan et, séance après séance, garder ce qu’il y a de positif dans des week-ends forcément contrastés.

Chez Red Bull KTM Tech3, les sensations ont été meilleures en course que lors des essais, même si, pour des raisons différentes, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin n’ont pas été en mesure d’augmenter leur capital de points. Le pilote portugais termine en effet à une frustrante 16e place tandis que son coéquipier malaisien a dû se retirer suite à un comportement anormal de son train avant.

Hervé Poncharal explique : « Terminer un week-end sans point, c’est toujours une déception, car c’est une récompense pour le travail acharné de toute l’équipe et des pilotes. Mais je crois quand même qu’on a fait un bon week-end. Nous avons été très compétitifs durant la course. Hafizh s’est fait une grosse chaleur et c’était vraiment dommage, parce que jusque-là, c’était certainement le meilleur début de cette année pour lui. Il aurait pu se battre pour marquer des points, mais il a malheureusement perdu l’avant, il a essayé de rester en piste, mais était proche de la chute. Il avait l’intention de continuer un peu plus, mais il a perdu l’avant encore quelques fois. Je comprends son idée qu’il était plus sûr de rentrer, mais c’était une énorme déception car c’était de loin le meilleur Hafizh que nous avons vu depuis le début de l’année ».

« Miguel tournait très régulièrement. Nous savions qu’il serait fort tout au long de la course, car je pense que le choix du pneu était le meilleur. Nous avons dépassé pas mal de gars, dont Johann Zarco, et pendant une partie de la course, nous étions dans les points. Mais malheureusement Abraham a été un peu plus rapide sur la fin et nous a dépassés, ce qui ne nous a pas permis de marquer ce point qui aurait été une fin décente pour un week-end assez constructif. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la chute du Warmup n’a pas aidé, donc Miguel a été un peu prudent au début de la course. Il a une petite blessure au doigt de la main gauche ».

« OK, ce n’est pas ce que nous voulons faire, mais nous n’étions pas trop loin. Nous avons vu que Pol Espargaró pouvait finir devant quelques uns des meilleurs pilotes d’usine, et nous devons donc continuer à travailler. Aujourd’hui, nous avons terminé deuxièmes du département MotoGP de KTM. Dans l’ensemble, nous avons des sentiments mitigés, mais gardons les plus positifs, rassemblons toutes les informations que nous avons et obtenons plus de confiance pour nous rendre à Barcelone avec un bon feeling, en espérant pouvoir marquer des points avec nos deux gars ».

Miguel Oliveira: « C’était une course difficile au début et difficile à gérer avec le réservoir plein. Puis j’ai commencé à trouver mon rythme et c’était très bien pendant la course. Les cinq derniers tours ont encore une fois été très difficiles, car je manquais d’adhérence et je n’arrivais pas à attaquer les positions qui procurent des points. Mais en général, l’écart par rapport à la tête n’était pas trop grand et celui par rapport à Pol n’était pas non plus énorme. Après un week-end difficile, je pense que nous ne nous attendions pas à être aussi compétitifs durant la course, donc c’était positif. On en a appris plus sur la moto et on emmène plus d’expérience à Barcelone ».

Hafizh Syahrin: « Je suis vraiment déçu. Je me sentais très bien avec la moto au début de la course, mais dans le virage neuf, l’endroit où Rossi a chuté, j’ai eu un énorme “low side” et j’ai eu de la chance de me rattraper. J’ai essayé d’attaquer à nouveau, mais je n’ai pas trouvé la même sensation qu’au début. Je voulais faire plus de tours, mais avec ce feeling il m’était impossible de ne pas partir à la faute, et j’ai alors décidé de me retirer. C’est dommage, surtout parce que je suis convaincu que nous aurions pu marquer des points ici, mais cela arrive parfois. Même si ce n’était pas notre journée, je suis vraiment désolé pour tout le monde, et nous continuons à travailler dur pour la prochaine course à Montmelo. J’espère pouvoir faire la même chose qu’ici et peut-être même mieux. Barcelone est ma piste préférée, donc je vais certainement donner plus de 100 pour cent ».

 

Classement Grand Prix d’Italie MotoGP :

 

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3