Tout au long de l’année 2021, Guy Martin et l’équipe du Project 100 ont développé un rationalisateur pour battre le record actuel de vitesse terrestre de 376 mph. La tentative de record du monde de l’équipe étant prévue pour 2023, Guy Martin et son équipe ont fait rouler le “52 Express” sur l’aérodrome britannique d’Elvington pour la première série d’essais grandeur nature.

L’ancien pilote de Grand Prix moto Alex Macfadzean a conçu et construit la machine de vitesse avec l’aide de l’ancien pilote d’endurance et propriétaire de l’équipe BSB Bernie Toleman. Les tests ont également permis au directeur technique Dave Blundell et à l’ingénieur de conception Alastair Smith d’effectuer des ajustements mécaniques avant que l’équipe ne revête le 52 Express d’une carrosserie aérodynamique.

 

 

Le premier jour, Guy Martin n’a roulé qu’à des vitesses inférieures à 90 mph, l’équipe se concentrant sur les distances de freinage ainsi que sur les contrôles du système et de la sécurité. Le deuxième jour d’essais a permis d’augmenter le rythme à 150 mph, mais il reste encore beaucoup de travail avant que l’équipe n’atteigne les 400 mph. Le bolide caréné à deux roues est cependant capable d’atteindre de telles vitesses.

Bénéficiant d’une turbine Rolls-Royce Gem-42 prélevée sur un hélicoptère militaire Westland Lynx, la machine de 1 200 chevaux bénéficie également de tubes métalliques de qualité aéronautique. Le cockpit monocoque en aluminium permet de gagner du poids, et deux parachutes aident à arrêter le véhicule caréné. Désormais, l’équipe se concentrera sur le carénage de l’engin de 30 pieds, réalisé en panneaux aérodynamiques légers.

 

 

L’Américain Rocky Robinson a établi le record du monde actuel de 376 mph à bord d’une Suzuki de 1 000 chevaux en 2010. L’équipe du Project 100 prévoit d’éclipser cet exploit avec un objectif annoncé de 400 mph à Uyuni Salt Flat en Bolivie en 2023. Alex Macfadzean a déjà conçu la moto qui a battu le record britannique de vitesse sur terre en 1991 et a aidé le pilote américain Don Vesco à battre un record de vitesse sur quatre roues à 458 mph en 2001. Si le curriculum vitae d’Alex Macfadzean et les précédents exploits en vitesse de Guy Martin en sont un bon début, ils ne s’arrêteront pas avant d’avoir atteint 400 mph.