Des différentes séances d’essais de ce Grand Prix d’Italie au Mugello a émergé un carré d’as plus un joker…

En effet, il semble à priori difficile de voir la victoire échapper à des membres du quatuor Franco Morbidelli (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Alex Márquez (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) et Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) auxquels on ajoutera évidemment Thomas Lüthi (CarXpert Interwetten).

Ce matin, c’est un ciel beaucoup plus couvert que celui des jours précédents qui accueille les pilotes Moto2 pour leur course dominicale. Les températures sont en nette baisse, avec 23° dans l’air et 33° au sol, mais on a vu lors du warm up que cela ne modifiait pas vraiment la hiérarchie, et ce d’autant qu’ il y a aucun risque de pluie.

Voici les références disponibles avant la course :

#ItalianGP Mugello Moto2

2016

2017

FP1

1’53.592 Johann Zarco

 1’52.568 Franco Morbidelli
FP2

1’52.944 Johann Zarco

 1’52.229 Alex Marquez
FP3

1’52.382 Sam Lowes

 1’51.963 Mattia Pasini
Qualification

1’51.965 Sam Lowes

 1’51.679 Franco Morbidelli
Warm up

1’52.458 Takaaki Nakagami

 1’52.115 Alex Marquez
Course 1

Lowes, Luthi, Nakagami

Course 2

Zarco, Baldassarri, Lowes (voir ici)

Record

1’51.514 Sam Lowes 2015

 

A l’extinction des feux rouges, Franco Morbidelli s’extraie le plus vite d’une première ligne également composée de Alex Márquez et Mattia Pasini. Rapidement, ce dernier prend le commandement tandis que Lorenzo Baldassarri, qui avait fait un très beau début de course, perd le contrôle de sa moto et entraîne dans sa chute Takaaki Nakagami au virage #15.

Comme souvent Moto2, et à l’inverse de la course des Moto3 à laquelle nous venons d’assister, le peloton s’étire rapidement et un petit train Pasini-Márquez-Morbidelli-Luthi se détache d’un groupe emmené par Miguel Oliveira et Lucas Marini.

Quelques gouttes de pluie aussi éparses qu’inattendues viennent s’écraser dans la ligne droite mais cela ne ralentit pas le point rythme de course.

Au bout de cinq tours, Alex Márquez prend le meilleur sur Mattia Pasini mais c’est Tom Luthi qui est le plus rapide en piste à cet instant. Pasini reprend rapidement son bien alors que Tom Luthi passe Franco Morbidelli. Les quatre hommes sont groupés en moins d’une seconde et les choses restent donc ouvertes alors qu’il reste encore 16 tours à parcourir.

Le rythme est rapide et Tom Luthi réalise même un 1’52.084, nouveau record du meilleur tour en piste. Les quatre pilotes, dont les positions semblent stabilisées, possède une avance de près de trois secondes sur Miguel Oliveira à l’approche de la mi-course.

Stefano Manzi et Danny Kent chutent à peu près en même temps à différents endroits du circuit tandis que , progressivement, Franco Morbidelli se fait décrocher par un trio maintenant extrêmement compact.

La première explication a lieu à sept tours du drapeau à damier quand Márquez et Luthi débordent, chacun de leur côté, Mattia Pasini en bout de ligne droite. Mais ces manœuvres sont optimistes et c’est bien le pilote italien qui conserve l’avantage à la sortie du virage.

Un tour plus tard, Alex Márquez réédite la même opération, avec cette fois plus de succès, avant que Pasini, en état de grâce, ne reprenne le commandement quelques virages plus loin. Rappelons que le pilote italien malgré 195 départs en Grand Prix , huit victoires en 125 cm³ et deux en 250 cm³, n’est jamais monté sur le podium en Moto2.

Nouvelle attaque au passage suivant, cette fois menée conjointement par Luthi et Márquez. Ce dernier parvient à conserver le commandement pendant un demi-tour avant que Pasini, déchaîné comme jamais, nous rappelle ses meilleures batailles avec le regretté Marco Simoncelli

A trois tours du drapeau à damier, Alex Márquez retente la même manœuvre, toujours au bout de la ligne droite, mais, encore une fois, il élargit.

Pasini conserve l’avantage et se présente en tête à l’entame du dernier tour. Tom Luthi tente l’attaque. Tout le monde se gêne et le pilote suisse ressort en tête de San Donato devant Márquez. Mais Pasini repasse Márquez puis Luthi dans la foulée. On ne sait pas comment il le fait, mais il le fait !

C’est véritablement incroyable et la foule se déchaîne devant ce qui est réellement un exploit pour celui qui freine à la main gauche, suite à un handicap à la main droite ! Sans doute la plus belle course Moto2 de la saison et un magnifique spectacle qui nous a procuré de splendides émotions ! Bravo et merci, Mattia !

Classement compilé par nos amis de Crash.net:

1. Mattia Pasini ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 39m 30.974s
2. Thomas Luthi SWI CarXpert Interwetten (Kalex) 39m 31.026s
3. Alex Marquez SPA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 39m 31.110s
4. Franco Morbidelli ITA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 39m 34.617s
5. Miguel Oliveira POR Red Bull KTM Ajo (KTM) 39m 36.098s
6. Luca Marini ITA Forward Racing Team (Kalex) 39m 44.240s
7. Dominique Aegerter SWI Kiefer Racing (Suter) 39m 44.273s
8. Simone Corsi ITA Speed Up Racing (Speed Up) 39m 44.677s
9. Jorge Navarro SPA Federal Oil Gresini Moto2 (Kalex) 39m 46.459s
10. Brad Binder RSA Red Bull KTM Ajo (KTM) 39m 47.010s
11. Marcel Schrotter GER Dynavolt Intact GP (Suter) 39m 47.013s
12. Hafizh Syahrin MAL Petronas Raceline Malaysia (Kalex) 39m 47.284s
13. Isaac Viñales SPA BE-A-VIP SAG Team (Kalex) 39m 48.676s
14. Remy Gardner AUS Tech 3 Racing (Tech 3) 39m 52.309s
15. Xavier Simeon BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 (Kalex) 39m 53.714s
16. Andrea Locatelli ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 39m 53.755s
17. Yonny Hernandez COL AGR Team (Kalex) 39m 53.778s
18. Fabio Quartararo FRA Pons HP40 (Kalex) 39m 54.679s
19. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Suter) 39m 56.310s
20. Edgar Pons SPA Pons HP40 (Kalex) 39m 59.508s
21. Axel Pons SPA RW Racing GP (Kalex) 40m 0.486s
22. Francesco Bagnaia ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 40m 11.310s
23. Jesko Raffin SWI Garage Plus Interwetten (Kalex) 40m 11.325s
24. Tetsuta Nagashima JPN Teluru SAG Team (Kalex) 40m 11.460s
25. Augusto Fernandez SPA Speed Up Racing (Speed Up) 40m 16.356s
26. Khairul Idham Pawi MAL IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 40m 16.359s
27. Tarran Mackenzie GBR Kiefer Racing (Suter) 40m 38.707s
28. Federico Fuligni ITA Forward Junior Team (Kalex) 40m 38.716s
Danny Kent GBR Garage Plus Interwetten (Kalex) DNF
Stefano Manzi ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) DNF
Takaaki Nakagami JPN IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) DNF
Lorenzo Baldassarri ITA Forward Racing Team (Kalex) DNF

Crédit photo : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Mattia Pasini

Tous les articles sur les Teams : Italtrans Racing Team