Lors de l’inscription des équipes pour le Championnat du Monde 2018, l’équipe suisse qui court sous les couleurs Garage Plus Interwetten cette année s’est vue refuser l’enregistrement de Jesko Raffin pour manque de compétences en matière de pilotage par le comité de sélection.

Après avoir remporté le CEV Moto2 en 2014, Raffin a disputé 18 GP en 2015 en marquant 0 point, puis il a terminé vingt-cinquième en 2016 avec 14, et cette année il pointe en dix-neuvième position avec 26 avant le dernier GP. Ses résultats ne sont pas extraordinaires, mais nettement meilleurs soulignent les Suisses que ceux de Xavier Siméon (16 points) ou d’Isaac Vinales (14). L’an prochain, l’équipe suisse comptera sur Sam Lowes et Iker Lecuona.

Depuis que la décision concernant 2018 a été prise, Jesko a terminé à la quatrième place en Australie. « Ce résultat montre que je suis rapide, que je suis dans le coup. Au début de la saison, j’étais aussi rapide, en qualifications en Argentine j’étais cinquième par exemple, et à Misano j’ai terminé neuvième ».

En Australie, comme Jesko le précisait à Speedweek.com, « Nous étions constamment rapides, sur l’humide ou le sec, cela n’avait pas d’importance. Et cela, bien sûr, me donne la confiance de prouver à tout le monde que ce n’est pas seulement une course par an qui se passe vraiment bien, mais que je suis généralement rapide. »

« Pour moi, cette décision est la fin de ma carrière. Tout ce que mes parents ont investi a été finalement pour rien. J’ai commencé la course à l’âge de six ans, donc il y a 15 ans. Bien sûr, à un moment donné mes parents ont dû s’arrêter parce que c’était cher. Mon manager Marco Rodrigo m’a soutenu financièrement depuis le début de ma carrière internationale. Il en coûte à peu près le même montant pour tous les pilotes pour venir en Championnat du Monde. Je suppose que le chiffre est compris entre 500 000 et 1,5 million d’euros. Peut-être même plus, je ne sais pas. »

« Je ne pense jamais à l’argent. Vous devez vraiment vous concentrer sur le pilotage. Après tout, c’est le Championnat du Monde, vous n’avez pas le temps de penser à quoi que ce soit d’autre. »

Photo © Garage Plus Interwetten

Source : Günther Wiesinger pour speedweek.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jesko Raffin

Tous les articles sur les Teams : CarXpert Interwetten