Avec le podium, Maverick Vinales a retrouvé le sourire. De ses dires et de ceux de son coéquipier, les M1 officielles ont fait un net pas en avant dans le domaine de la performance, et l’équipe Movistar Yamaha aborde maintenant la tournée européenne avec des ambitions relevées à la hausse par rapport à la seconde partie de la saison passée.

Pour autant, tout n’est pas rose chez les bleus et le pilote de Figueras a décortiqué les points forts et les points faibles de sa machine dans les colonnes de El Mundo Deportivo.

Le moteur ?

Maverick Vinales : « Au cours de la pré-saison, différents types de moteurs ont été testés ; nous avons eu plusieurs versions de moteurs pour cette année. En fin de compte, il a été décidé de choisir celle que nous avions, la plus puissante; l’autre spécification était plus douce à bas régime, plus suave. Cela nous aurait certainement aidé à certaines occasions, mais il est vrai que nous n’avions pas autant de puissance…. Nous devons essayer de rendre le moteur que nous avons plus doux à bas régime, mais en même temps nous pouvons profiter de la puissance qu’il nous donne ».

Vous aimez le moteur que vous avez ?

« Je l’aime bien, je l’aime bien….. Peut-être qu’à cause de la façon dont je pilote, je préférerais un autre type, mais si Yamaha décide avec moi de prendre ce moteur, c’est qu’il y a une raison ».

Le châssis ?

« Je suis satisfait du châssis. Je me sens à l’aise avec le châssis, même sur le mouillé. C’est là où nous sommes au plus haut niveau ».

L’électronique ?

« C’est là où nous pêchons le plus. Avant tout, nous n’avons pas une bonne compréhension du fonctionnement des pneus. Nous pensons beaucoup en termes de l’année dernière, mais les pneus de cette saison sont totalement différents. Ils ont une carcasse plus souple au milieu, ce qui leur permet de passer beaucoup plus de puissance….. En Argentine, par exemple, je n’avais aucune puissance avec la moto et cela nous a fait perdre plusieurs dixièmes de seconde sur le circuit gratuitement ».

Êtes-vous à l’aise avec les pneus Michelin de cette année ?

« Oui, je suis content. C’est clair que j’aimais beaucoup plus le pneu avant que nous avions au début de l’année dernière, mais au final, c’est le même pour tout le monde. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous adapter et de rechercher la meilleure performance avec ce que nous avons. Les séances d’entraînement sont la clé ; partir au milieu de la grille fait très mal. Si tu veux gagner une course, tu dois être cinquième sur la grille ».

Austin MotoGP Championnat : Classement

1Andrea DOVIZIOSODucatiITA46
2Marc MARQUEZHondaSPA45
3Maverick VIÑALESYamahaSPA41
4Cal CRUTCHLOWHondaGBR38
5Johann ZARCOYamahaFRA38
6Andrea IANNONESuzukiITA31
7Valentino ROSSIYamahaITA29
8Jack MILLERDucatiAUS26
9Tito RABATDucatiSPA22
10Danilo PETRUCCIDucatiITA21
11Dani PEDROSAHondaSPA18
12Alex RINSSuzukiSPA16
13Hafizh SYAHRINYamahaMAL9
14Pol ESPARGAROKTMSPA8
15Aleix ESPARGAROApriliaSPA6
16Jorge LORENZODucatiSPA6
17Franco MORBIDELLIHondaITA6
18Takaaki NAKAGAMIHondaJPN5
19Scott REDDINGApriliaGBR4
20Alvaro BAUTISTADucatiSPA4
21Karel ABRAHAMDucatiCZE1
22Thomas LUTHIHondaSWI 
23Bradley SMITHKTMGBR 
24Xavier SIMEONDucatiBEL

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP