C’est la première bonne nouvelle à prendre en compte depuis le début de cette crise du coronavirus. Une pandémie qui a progressivement enfermé la population chez elle, et annulé toutes les compétitions majeures ambitionnant une audience mondiale. L’Italie, qui a pris des mesures drastiques depuis le 8 mars pour enrayer la propagation du Covid-19 qui lui fait tant de mal parle de desserrer progressivement l’étau le 6 avril, suivant un calendrier à appliquer région par région…

On est loin d’être sorti d’affaire, mais c’est tout de même un rai de lumière dans ce sombre et étroit tunnel dans lequel nous a jeté le Coronavirus. Mais l’Italie pense pouvoir commencer à retrouver un semblant de vie normale à compter du 6 avril.

Selon le site inews24.it, un calendrier région par région est envisagé pour la levée du confinement. Il se termine le 5 mai avec la Toscane. Franco Locatelli, président du Conseil supérieur de la santé, l’a confirmé avec cependant une grande prudence. Lors d’une conférence de presse, il a admis que le pays allait dans la bonne direction et qu’il pouvait envisager de changer de stratégie. Le retour à la normale doit cependant être progressif et sans hâte. L’objectif est désormais d’empêcher l’émergence de nouveaux foyers, comme ceux de Codogno ou de Bergame. Ensuite, on pourra penser à une reprise de la vie.

« La réouverture du pays ? Nous en parlerons après Pâques », a déclaré Locatelli. « C’est une décision qui appartient à la politique et au Conseil des ministres mais si vous me demandez un avis personnel, il est encore temps de maintenir des mesures strictes. Nous en parlerons après Pâques » a-t-t-il conclu. Dire que, d’ici là, le Grand Prix d’Italie pourra avoir lieu fin mai est donc encore prématuré.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team