Le pilote néerlandais, actuellement chez Tech 3 Racing, pourrait intégrer l’équipe NTS RW Racing GP pour un combiné cent pour cent néerlandais l’an prochain, mais rien n’est encore certain.


Bo Bendsneyder ne roulera plus au sein du team Tech 3 Racing en 2019. L’annonce a été faite le 10 août, l’équipe ayant décidé de faire confiance à Marco Bezzecchi et à Philipp Oettl, tous deux arrivant du Moto3, l’an prochain.

Le pilote néerlandais se retrouve donc sans guidon, un coup dur. En effet, après avoir remporté le titre de la Rookies Cup en 2015 et avoir montré de bonnes choses lors de sa première saison en Mondial Moto3 en 2016 avec deux podiums, son avenir s’annonçait prometteur. Et puis, il a rencontré de grosses difficultés sur sa machine en 2017, et a vécu une saison très difficile.

Arrivé en Moto2 cette année, les choses ne se sont pas arrangées, et le jeune Bendsneyder a du mal à s’habituer à cette nouvelle catégorie, pourtant plus à même de convenir à son mètre quatre-vingt-quatre. Son meilleur résultat est en effet une seizième place et il n’est pas encore parvenu à entrer dans les points. Sa saison 2019 semble donc compromise, mais il pourrait trouver une solution.

Le team néerlandais NTS RW Racing GP a annoncé être intéressé par son jeune compatriote et ils ont signé ensemble une lettre d’accord. Néanmoins, chacune des parties rencontre des difficultés à trouver un budget pour l’an prochain, et le propriétaire du team, Roelof Waninge, ainsi que le team manager, Jarno Janssen, ont fixé la date du 27 août pour confirmer ou non l’accord.

Bo Bendsneyder saura donc dans une semaine s’il aura un guidon en Moto2 en 2019. L’alliance entre lui et le team NTS RW Racing GP permettrait de voir une équipe cent pour cent néerlandaise sur la grille, un beau projet que les deux parties espèrent réaliser.



Tous les articles sur les Pilotes : Bo Bendsneyder