En 2020, où va apparaître Vierge ? L’Espagnol, Xavi de son prénom, ne continuera pas au sein du team Marc VDS où il n’aura donc fait qu’une seule saison. Ses résultats sont décevants cette année, mais pour 2020, il a de belles options. Soit une option en Moto2 sous des couleurs asiatiques prometteuses et pas seulement dans cette catégorie. Mais il y a aussi la perspective d’être l’équipier de Jonathan Rea en WSBK, ce qui signifie un statut de pilote officiel Kawasaki…

On ne peut pas dire que Xavi Vierge connaît une saison positive. Dans sa cinquième année en Championnat du Monde Moto2, il est l’équipier d’Álex Márquez dans une bonne équipe Marc VDS. Seulement voilà, après onze courses, le même Álex Márquez est en tête du Championnat du Monde Moto2 avec 181 points et 43 longueurs d’avance sur Tom Lüthi (Dynavolt Intact GP). Son coéquipier Xavier Vierge a seulement 39 points et pointe seulement quatorzième au classement général provisoire.

Álex Márquez poursuivra sous les couleurs du brasseur belge en 2020, et ce sera sans doute avec Sam Lowes à ses côtés. Pour Vierge, 22 ans, deux options seraient à envisager : une place au sein d’un team en pleine progression, que lorgne aussi Luca Marini, ou un changement de trajectoire en intégrant le WSBK. Et pas chez n’importe qui : carrément chez Kawasaki, comme équipier de Jonathan Rea. En lieu et place de Leon Haslam qui irait chez Puccetti, succédant ainsi à Toprak Razgatlioglu en partance pour une Yamaha officielle dans la catégorie.

Kawasaki récupérerait un jeune pilote du même âge que le Turc, que les verts laissent dangereusement filer vers la concurrence. Un seul pilote venu du Moto2 est passé au Championnat du Monde Superbike. Il s’agit de Jordi Torres. L’Espagnol a remporté la course de Moto2 2013 au Sachsenring et a terminé troisième en Australie et deuxième à Valence la même année. Au Championnat du monde SBK, il a remporté sa seule course au Qatar en 2015 et trois autres podiums pour Aprilia.

Côté Vierge, on revendique trois podiums. Il a terminé deuxième au Motegi en 2017. En 2018, il était également deuxième en Argentine et troisième à Phillip Island. De 2015 à 2017, il a piloté pour Tech3 et l’année dernière pour Dynavolt Intact. Au championnat, il n‘a jamais fait mieux que 11ème.

Tous les articles sur les Pilotes : Xavi Vierge

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team