C’est une forte connotation Red Bull Ajo KTM qui égaye la première ligne de la grille de départ du Grand Prix des Pays-Bas version Moto2. En effet, Remy Gardner et Raúl Fernández, les deux premiers du championnat, se sont livrés à un duel pour la pole position lors des qualifications. Celle-ci a finalement été obtenue par le rookie convoité en MotoGP, Raúl Fernández. C’est sa quatrième performance dans le genre…

Raúl Fernández continue donc d’impressionner cependant que Remy Gardner poursuit sa solide gestion du championnat qu’il mène de 36 points sur son coéquipier. A leurs côtés, on trouve une autre Kalex, en l’occurrence du Marc VDS Racing. Mais pas celle que le chronomètre avait d’abord désigné, puisqu’il s’agissait d’Augusto Fernández. Hélas, ce dernier a été la victime de la sortie des drapeaux jaunes et a vu sa meilleure performance biffée. Pour la plus grande joie de son expérimenté équipier, Sam Lowes.

Augusto Fernández a tout de même le niveau de performance pour bien faire ce dimanche et il s’élancera huitième. Arón Canet (Boscoscuro, Aspar Team Moto2) emmènera pour sa part la deuxième ligne. Il y sera accompagné d’Héctor Garzó (Kalex, Flexbox HP40), rescapé de la Q1 et d’Ai Ogura (Kalex, Idemitsu Honda Team Asia). Jorge Navarro (Boscoscuro, +EGO Speed Up) partira quant à lui septième. Lorenzo Dalla Porta (Kalex, Italtrans Racing Team) et Tony Arbolino (Kalex, Liqui Moly Intact GP) complètent le Top 10.

Mais où est le troisième du championnat, futur pilote MotoGP sur une Ducati de la VR46 ? Marco Bezzechi (Kalex, SKY Racing Team VR46) s’élancera 17e, suite à des problèmes non précisés en qualification : « Pas la qualification que nous espérions après les essais libres et le travail effectué jusqu’à présent. Une séance compliquée, nous n’avons pas été en mesure de concrétiser notre potentiel sur la piste et demain sera une course très difficile. » Pablo Nieto, futur team manager de l’équipe MotoGP, précise : « Une qualification difficile pour Marco, nous avons eu quelques événements inattendus et nous n’avons pas été en mesure d’obtenir le résultat souhaité. Dans les dernières minutes, il a fait un bon tour, qui a ensuite été annulé et demain une course vraiment compliquée nous attend. »

A suivre Alonso López, remplaçant de Yari Montella chez +EGO Speed Up : Il partira de l’avant-dernière ligne mais pourrait faire une belle remontée au vu de ses séances…

On notera également la présence de Manuel Gonzáles, champion Supersport 300 en 2019 à 17 ans et remplaçant Lorenzo Baldassarri blessé sur la MV Agusta redécorée : l’Espagnol s’élancera depuis la dernière ligne.

 

 

La course de 24 tours du TT Circuit Assen va se dérouler sous un ciel avec des températures de 24° dans l’air et 31° sur le nouvel asphalte.

 

 

Que va-t-elle réserver aux 30 pilotes inscrits à cette 90e édition dans la Cathédrale ?

 

 

Avant de répondre à cette question, voici les faits connus jusque-là:

Assen Moto2™ 2019 2021 (Nouvel asphalte)
FP1 1’38.151 Sam Lowes 1’36.744 Augusto Fernández
FP2 1’37.398 Brad Binder 1’47.617 Héctor Garzó
FP3 1’36.510 Remy Gardner 1’36.511 Raúl Fernández
QP1 1’37.030 Lorenzo Baldassarri 1’36.775 Bo Bendsneyder
QP2 1’36.572 Remy Gardner 1’36.356 Raúl Fernández
Warm up 1’37.834 Lorenzo Baldassarri 1’36.858 Raúl Fernández
Course A. Fernandez, B. Binder, Marini R. Fernández, Gardner, A. Fernández
Record 1’36.346 Johann Zarco (2015)

 

A l’extinction des feux rouges… Arón Canet fait le meilleur départ alors que dans le premier tour Lorenzo Dalla Porta puis Tony Arbolino subissent de violentes chutes.

 

 

L’issue du premier tour dans lequel Raúl Fernández commet une erreur, un groupe de cinq pilotes essaient de se détacher du peloton : Arón Canet, Sam Lowes, Remy Gardner, Raúl Fernández, Ai Ogura et Augusto Fernández.

 

 

Remy Gardner s’empare du commandement après deux tours, puis Sam Lowes double également Arón Canet au passage suivant.

Joe Roberts chute sans gravité.

Dès le quatrième tour, le train-train habituel observé dans la catégorie s’installe, alors qu’en tête, Remy Gardner, Sam Lowes et Augusto Fernández commencent à s’échapper.

Le Britannique attaque l’Australien à la chicane, mais c’est finalement Augusto Fernández qui en profite, et on retrouve les deux Kalex du team Marc VDS en tête de la course.

 

 

Sam Lowes parvient toutefois à reprendre le commandement et à se ménager une avance d’une demi-seconde sur le duo Remy Gardner/Augusto Fernández.

A propos de Fernández, c’est Raúl qui continue sa remonté et inscrit à ce moment le meilleur tour en course. L’Espagnol a le trio de tête en ligne de mire à 15 tours de l’arrivée et continue à attaquer. Deux tours plus tard, la jonction est faite et c’est donc un groupe de quatre pilotes qui va se disputer les trois marches du podium…

A la mi-course, on trouve les deux motos du team Marc VDS devant les deux machines de Red Bull KTM Ajo, Augusto Fernández en tête, Remy Gardner fermant le groupe.

 

 

Derrière, à quatre secondes, le peloton est emmené par deux futurs pilotes MotoGP, Fabio Di Giannantonio (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2) devant Marco Bezzecchi. Malheureusement, le pilote Gresini part à la faute à huit tours de l’arrivée.

Manuel Gonzáles écope d’un long lap pour être sorti de la piste.

À sept tours du drapeau à damier, le rookie Raúl Fernández s’empare du commandement mais c’est Remy Gardner, alors quatrième, qui est le plus rapide en piste.

 

 

Toutefois, l’Australien se retrouve bloqué par les deux pilotes Marc VDS, ce dont profite Raúl Fernández pour commencer à s’échapper.

Aron Canet chute sans gravité à 5 tours du drapeau à damier, moment où Raúl Fernández accroît son avance à plus d’une seconde.

A trois tours du drapeau à damier, Raúl Fernández accélère le rythme en 1’36.690, soit un rythme à 2 dixièmes de la pole position !

À l’approche du dernier tour, après avoir dépassé Sam Lowes qui regardait du mauvais côté, Remy Gardner prend le meilleur sur Augusto Fernández pour compléter un nouveau doublé Red Bull KTM Ajo devant Augusto Fernández.

 

 

Au championnat, Remy Gardner conserve 31 points d’avance sur Raúl Fernández et 56 sur Marco Bezzecchi qui termine 5e de cette course, devant le peloton.

 

Classement du Grand Prix Moto2 des Pays-Bas au TT Assen : 

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo, Red Bull KTM Ajo Moto2