Il faut bien l’avouer, Augusto Fernandez a été la déception de la saison 2020 de Moto2. Sa campagne 2019 avait été solide au sein du team Pons et son arrivée au sein de la structure Marc VDS Racing avait été interprétée comme un bon en avant. Hélas, les résultats n’ont pas suivi et la situation a été d’autant plus mal vécue par l’Espagnol de 23 ans que son équipier trentenaire Sam Lowes s’est affirmé comme un candidat au titre. Cette année, il va devoir rebondir, au risque de rejoindre les rangs des espoirs déçus …

Augusto Fernandez n’a qu’un souhait en cette veillée d’armes de la saison 2021 : que celle-ci range la précédente rapidement au rayon des mauvais souvenirs. Entre blessures et soucis techniques, l’Espagnol a du mal à déterminer ce qui l’a handicapé à ce point en 2020. Malgré cette lourde incertitude, il va falloir se lancer tête baissée dans la nouvelle mêlée : « ce fut une saison difficile », a-t-il déclaré. « Je ne m’attendais pas à tant souffrir. J’avais des attentes très élevées après la saison 2019. Nous avons beaucoup travaillé, mais il manquait toujours quelque chose. Souvent, c’était juste une petite chose, mais à la fin cela s’est fait sentir dans le résultat final ».

Alors que son coéquipier Sam Lowes avec l’équipe Marc VDS a pris la troisième place du Championnat du Monde, Augusto Fernandez a dû se contenter de la 13e place… « Je ne sais pas ce qu’il y a eu. Depuis le premier test de pré-saison, nous recherchons le déclic qui m’aurait permis de me sentir à l’aise. J’ai porté ce manque de confiance en la moto avec moi toute l’année et cela m’a fait perdre deux dixièmes par tour ».

On se souviendra que la catégorie a dû adopter un nouveau pneu avant… « Cela a influencé ma performance », dit le pilote de 23 ans. « J’ai été surpris que cela me coûte quelque chose, car lorsque le pneu arrière a été changé l’année dernière, j’ai pu m’adapter très rapidement. Mais avec le pneu avant cette année, j’ai souffert dès le premier moment. Mais je ne veux pas utiliser cela comme une excuse car c’était la même chose pour tout le monde et je n’ai pas pu gagner à aucun moment de l’année. Nous avons toujours manqué un petit quelque chose ou deux. Ce n’était donc pas seulement les pneus ».

Augusto Fernandez change de chef mécanicien

En 2021, Augusto Fernandez restera aux côtés de Sam Lowes, mais à ses côtés, il y aura un nouveau chef mécanicien : « j’attends avec impatience la nouvelle saison avec une grande envie d’un nouveau départ. Je veux apprendre de mes erreurs et appliquer ce que j’ai appris. Le premier objectif sera de revenir rapidement à de bonnes expériences. Cela signifie faire du bon travail dans les tests afin que vous puissiez commencer avec une base solide. Je veux vraiment être à nouveau compétitif, gagner des courses et me battre pour le championnat du monde » assure l’Espagnol sur Speedweek.

Le plus gros changement sera dans le box. A l’avenir, Lucio Nicastro s’occupera de lui en tant que chef d’équipe. Fernandez parle d’une bonne relation : « le pilote est celui qui travaille sur la piste. Mais travailler avec le chef d’équipe est essentiel pour obtenir une bonne performance. La communication, la façon de travailler, la connexion entre le conducteur et le chef mécanicien peuvent faire toute la différence. Nous savons peu de choses sur Lucio, mais d’après ce que je sais jusqu’à présent, je pense que nous pouvons très bien aller ensemble » termine Fernandez. dont l’équipe sera soutenu par Elf cette saison.

Augusto Fernandez doit effacer ses doutes 2020 pour se relancer en 2021 …



Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team