Par Diana Tamantini / Corsedimoto

Le pilote italien a terminé la première course virtuelle de Moto2 avec la pole position et la victoire, presque sans aucune préparation.

Ce dimanche, les Grands Prix virtuels faisaient leur retour pour la troisième fois en MotoGP, mais c’était l’inauguration pour le Moto2 et le Moto3. Une nouvelle expérience pour les 20 pilotes présents. Dans la catégorie intermédiaire, la pole position et la victoire sont revenues à Lorenzo Baldassarri, qui ne s’était pourtant pas beaucoup entraîné.

« Je ne joue pas beaucoup à la PlayStation », a-t-il reconnu. « Je ne m’y suis pas tellement mis plus pour me préparer pour cette course. Normalement je ne fais pas partie de ceux qui jouent beaucoup mais je veux toujours gagner, même dans cette situation. » Même si la compétition n’est pas la même que d’habitude, le pilote du team Pons HP40 a apprécié. « Actuellement, un événement de ce genre est ce qui se rapproche le plus des courses. »

« Évidemment, tout fonctionne derrière un écran et à travers un dispositif électronique, mais le ressenti est similaire. » Lui et ses collègues de Moto2 ont en effet reconnu un peu la tension de la course. « Ça a été super, mais j’espère évidemment revenir bientôt aux véritables courses. Nous devons vaincre ce virus. L’important, pour le moment, est que nous nous soyons tous amusés, et également les fans qui nous ont regardés. »

 

Lire l’article original sur Corsedimoto.com



Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Baldassarri

Tous les articles sur les Teams : Pons HP 40