Le pilote italien n’aura pas vécu une première saison simple dans la catégorie intermédiaire, et changera d’équipe en fin de saison. Toutefois, il espère être amené à collaborer à nouveau avec Hervé Poncharal, qui l’a beaucoup soutenu.

L’an dernier, Marco Bezzecchi jouait le titre de Champion du monde en Moto3, après seulement une saison passée en mondial, et s’était alors révélé aux yeux de tous. Peu de personne aurait en effet misé sur lui en début d’année, mais l’Italien avait su devenir un redoutable adversaire pour Jorge Martín. Dès lors, un grand nombre de personnes s’est intéressé à lui, et son avenir a semblé tout tracé jusqu’en Moto2.

Son choix d’aller dans l’équipe Tech3 d’Hervé Poncharal, nouvellement soutenu par KTM en 2019, a été plutôt logique, au vu du soutien qu’il avait reçu. « Il a été l’un des premiers à vraiment croire en moi » a-t-il expliqué à GPOne. « Cela ne s’est pas fait l’an dernier, lorsque j’étais rapide et que plein d’équipes se sont montrées intéressées. Il m’avait déjà remarqué lorsque je roulais chez Mahindra. Lorsque personne ne me voyait, lui était déjà présent. »

La collaboration s’annonçait donc prometteuse, mais c’était sans compter les aléas d’un championnat. D’un côté, le rookie a dû trouver ses marques dans cette nouvelle catégorie, chose qui n’a pas été simple et l’a vu beaucoup chuter. De l’autre, l’équipe a dû faire face à la décision de KTM de se retirer du Moto2 en fin de saison pour se concentrer sur le MotoGP et le Moto3, et ainsi cesser son développement.

Difficile de mener tout de front et de réaliser des résultats dans ces conditions, mais Bezzecchi se montre satisfait d’avoir pu collaborer avec cette figure du paddock : « Cela serait génial de retravailler de nouveau avec Hervé, et j’espère que si cela devait arriver cela se passerait mieux pour nous deux, car ce qui est arrivé cette année n’est ni ma faute ni la sienne. Je pense que nous aurions tous les deux mérité plus de cette expérience. »

Néanmoins, les résultats commencent à arriver et le jeune Italien a terminé à la dixième place en Thaïlande, de quoi espérer de bonnes choses pour les dernières courses.



Tous les articles sur les Pilotes : Marco Bezzecchi

Tous les articles sur les Teams : Tech 3 Racing