Jerez aura comme ouvert une période italienne dans une catégorie Moto2 ouverte pourtant sous l’impulsion d’un Japonais, en la personne de Nagashima. Mais ce dernier a marqué le pas, ce dont ont profité Luca Marini et Enea Bastianini pour le rejoindre au classement général. Au passage, avec Enea Bastianini, Luca Marini et Marco Bezzecchi, le dernier Grand Prix d’Andalousie a offert le premier triplé italien dans la catégorie intermédiaire depuis Imola en 1998 avec Valentino Rossi, Loris Capirossi et Stefano Perugini.

Mais nous voici à présent à Brno. Quel verdict donnera cette piste tchèque ? Avant d’entrevoir les premiers éléments de réponse avec cette FP1 ouvrant les hostilités, voici le tableau qui nous rafraîchit la mémoire…

Brno Moto2™

2019

2020

FP1

2’02.080 Tetsuta Nagashima

2’02.480 Sam Lowes

FP2

2’01.695 Fabio Di Giannantonio

FP3

2’01.747 Nicolo Bulega

Q1

2’13.565 Remy Gardner

Q2

2’06.787 Alex Marquez

Warm-up

2’01.681 Fabio Di Giannantonio

Course

Marquez, Di Giannantonio, Bastianini

Record

2’01.463 Alex Marquez 2019

Les 10 courses Moto2 qui ont eu lieu à Brno ont été remportées par 10 coureurs différents : Toni Elias (2010), Andrea Iannone (2011), Marc Marquez (2012), Mika Kallio (2013), Tito Rabat (2014), Johann Zarco (2015), Jonas Folger (2016), Tom Lüthi (2017), Miguel Oliveira (2018) et Alex Marquez (2019). Il est à remarquer que seuls trois d’entre eux ont gagné depuis la pole position : Tito Rabat (2014), Johann Zarco (2015) et Alex Marquez (2019).

Il fait 26,6 degrés dans l’air et 36 degrés sur la piste.

C’est parti pour 40min.

C’est Di Giannantonio qui, en ce début de session, signe le chrono de référence en 2.05.187s devant Gardner et Bendsneyder. Navarro et Bezzecchi ferment la marche du top5. Manzi passe à l’offensive et vient s’emparer à son tour du meilleur temps en réalisant un chrono en 2.04.352s.

Di Giannantonio reprend rapidement la main avec un temps au tour en 2.03.893s. C’est du tac o tac entre Di Giannantonio et Manzi qui reprend le leadership avec un chrono en 2.03.709s sur la MV Agusta. Derrière, Bezzecchi, Gardner et Navarro composent le top 5.

Chute de Daniel dans le virage 11.

Le vainqueur du dernier Grand Prix, Bastianini pointe à 1,4s derrière, il est 21e. Marini pointe au 15e rang. A 20min de la fin de séance, Canet prend le taureau par les cornes et vient se positionner en 3e position avec un chrono en 2.03.943s. Très bon tour de Lowes qui présente un retard de 61millièmes avec un chrono en 2.04.138s, il est 7e. Le leader du championnat du monde, Nagashima pointe au 12e rang.

A 15min de la fin séance, Marini s’empare de la tête des troupes en réalisant le meilleur temps provisoire, en 2.03.635s. Il est repris aussi vite par Roberts, le Californien en 2.03.394s, 1/4 de mieux que le demi-frère de Rossi.

Bezzecchi en action, fait l’effort et vient se positionner troisième meilleur chrono en 2.03.529s. Dans le même temps, Roberts améliore encore en accrochant un temps au tour en 2.02.816s. Schrotter pousse aussi et s’empare du 2e rang en 2.03.185s.

Le top 5 est le suivant à 4min  de la fin de séance: Roberts, Nagashima, Fernandez, Schrotter  et Manzi. 

Lowes est en avance et s’empare à 3min du final, du meilleur chrono en 2.02.738s.

Lowes améliore encore avec un chrono en 2.02.480s.

Chute de Daniel dans le virage 7.

Fin de séance, le top 5 est le suivant : Lowes, Roberts, Nagashima, Fernandez et Schrotter.

Classement :

 

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team