Si on avait un doute sur l’ambiance actuellement tendue qui règne chez Ducati, cette dernière intervention de Paolo Ciabatti, le directeur sportif de la marque, lève les dernières interrogations. Il y a clairement un souci de confiance et de reconnaissance, de choix et d’évaluation. En faisant le bilan de Jerez 2, et en mettant en exergue le bon comportement de Pecco Bagnaia, le responsable italien n’hésite pas à fragiliser celui qui est sensé être son pilote leader…

Le Grand Prix d’Andalousie s’est conclu par un abandon de Pecco Bagnaia, mais l’impression qu’a laissé l’ancien Champion du Monde de Moto2 est aussi forte que l’empreinte qu’aurait laissé une seconde place qui lui était promise. Car l’Italien s’était installé à ce rang avec la manière. Ce que relève Paolo Ciabatti : « Bagnaia a été vraiment impressionnant dans la deuxième course de Jerez. Il méritait la deuxième place. Il était plus rapide que quiconque, à l’exception peut-être de Quartararo ».

« Mais n’oubliez pas. Pecco n’était pas à la deuxième place de la course à cause des erreurs de ses adversaires, mais il a géré cette position tout seul » insiste Ciabatti qui ajoute : « Pecco a conduit la moto de la même manière que Marquez conduit la Honda. Il a donc fait tourner la moto très efficacement ».

Un message clair à Dovizioso

Ciabatti pourrait arrêter là et faire ainsi passer son message discrètement. Mais il préfère se montrer plus clair, quitte à mettre les pieds dans le plat bolognais : « c’était bien car cela donnait aux autres pilotes une suggestion sur la façon dont une Ducati peut être devant à Jerez, en particulier pour Dovizioso ». Et au cas où Dovi n’aurait pas compris, il martèle : « la leçon de Jerez : avec le bon style de pilotage, vous pouvez faire tourner la Desmosedici à Jerez, bien que ce ne soit pas le meilleur circuit pour Ducati ».

Il termine en formulant presque un avertissement : « nous apprenons toujours certaines leçons. Et c’est bien d’avoir quatre pilotes sur un équipement identique pour la première fois cette année. Parce que vous pouvez comparer les résultats et les styles de pilotage pour obtenir des commentaires utiles. Pecco Bagnaia nous a vraiment impressionnés à Jerez ». Sous-entendu, aussi : Dovizioso nous a déçu… Dont le renouvellement du bail chez les rouges est décidément loin d’être acquis.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team