Moto2 Brno J3 Course : Victoire en solitaire pour Bastianini, premier podium américain depuis 1993 avec Roberts

par | 9 août 2020

La bagarre a fait rage tout au long des essais libres entre Sam Lowes, Luca Marini, Joe Roberts et Enea Bastianini mais c’est finalement l’Américain qui a eu le dernier mot en signant sa seconde pole position de l’année, après celle du Qatar. Lowes et Bastianini ne seront cependant pas loin à l’extinction des feux puisque les deux hommes complètent la première ligne. De son côté, Luca Marini ne partira que dixième, quand son coéquipier, Marco Bezzecchi s’élancera cinquième. Entre lui et le peloton de tête, un étonnant Hafizh Syahrin est venu signer le quatrième temps après des qualifications très difficiles lors des trois premiers Grands Prix.

Le trio final sera-t-il encore 100% italien comme à Jerez il y a deux semaines ? Rien n’est moins sûr, car l’Américain, l’Anglais et le Malaisien sont prêts à en découdre, sans oublier Jorge Martín, Marcel Schrötter ou encore Augusto Fernández, qui les suivent de près.

Avant de lancer les hostilités, voici un tableau récapitulatif des chronos des différentes séances :

Brno Moto2™

2019

2020

FP1

2’02.080 Tetsuta Nagashima

2’02.480 Sam Lowes

FP2

2’01.695 Fabio Di Giannantonio

2’02.689 Enea Bastianini

FP3

2’01.747 Nicolò Bulega

2’01.809 Sam Lowes

Q1

2’13.565 Remy Gardner

2’02.093 Fabio Di Giannantonio

Q2

2’06.787 Álex Márquez

2’01.692 Joe Roberts

Warmup

2’01.681 Fabio Di Giannantonio

2’02.921 Sam Lowes

Course

Marquez, Di Giannantonio, Bastianini

Record

2’01.463 Álex Márquez (2019)

Un pilote manque à l’appel au moment d’effectuer le tour de chauffe : Simone Corsi, qualifié en 20e position, s’est fracturé un orteil du pied droit et a été déclaré inapte à rouler.

Il fait déjà bien chaud lorsque le plateau vient se positionner sur la grille avec plus de 30 degrés dans l’air et 43 degrés sur la piste. A l’extinction des feux, c’est parti pour 19 tours, et c’est Enea Bastianini qui prend le meilleur départ. Il vire en tête au premier virage, devant Joe Roberts et Sam Lowes. Les deux hommes sont passés à leur tour par Jorge Martín.

Le pilote italien compte déjà une seconde d’avance à l’entame du second tour, devant Lowes et Roberts qui ont repassé Martín. Viennent ensuite Marcel Schrötter, Marco Bezzecchi, Luca Marini, Augusto Fernández, Xavi Vierge et Hafizh Syahrin.

Au bout de cinq tours, l’écart de Bastianini avec ses poursuivants est toujours stable, avec huit secondes, tandis que Lowes et Roberts ont 1,5 seconde d’avance sur le groupe de poursuivants emmené par Martín. Kasma Daniel part à la faute.

Bezzecchi s’empare de la quatrième place de Martín, qui se retrouve en sandwich entre les deux coéquipiers du team Sky VR46 puisque Marini est juste derrière. Héctor Garzó chute dans le virage 13.

A la mi-course, Bastianini mène toujours mais Lowes remonte, emmenant dans son sillage Roberts, qui est légèrement plus loin. L’écart avec leurs poursuivants n’a pas vraiment bougé, et c’est toujours Bezzecchi qui emmène le groupe. Marini a pour sa part dépassé Martín, tout comme Fernández. Le Champion du monde Moto3 2018 se retrouve septième, devant Jorge Navarro, Syahrin et Schrötter, qui a lui aussi perdu plusieurs places.

Le meilleur rookie au Championnat, Arón Canet, est pour sa part aux portes du top 10, en onzième position, devant Tetsuta Nagashima. Le leader de la catégorie est en difficulté ce week-end.

Jake Dixon abandonne, tandis que Marini, puis Fernández, doublent Bezzecchi et se retrouvent quatrième et cinquième. Bezzecchi ne se laisse pas faire et riposte face à l’Espagnol pour rester dans le top 5.

A sept tours de la fin, Stefano Manzi chute dans le virage 11. Devant, Lowes ne parvient pas à revenir sur Bastianini qui gère son écart de huit dixièmes. L’Anglais attend pourtant cette victoire depuis quatre ans. Derrière lui, l’écart avec Roberts s’élève désormais à 1,5 secondes. Si l’Américain ne commet aucune erreur, il offrira aux États-Unis leur premier podium dans la catégorie intermédiaire depuis John Kocinski en 1993 !

Fernández a eu le dernier mot sur Bezzecchi, mais la quatrième place ne sera pas possible puisque Marini s’est mis à l’abri avec 1,2 secondes d’avance. En tête, Bastianini se fait une chaleur.

A deux tours de l’arrivée, les écarts augmentent dans le top 3, et hormis un fait de course, les positions semblent scellées.

Et en effet, au drapeau à damier, Bastianini signe un doublé après sa victoire il y a quinze jours, et s’empare également de la tête du Championnat. Roberts monte pour sa part sur le premier podium de sa carrière. Lowes termine entre les deux hommes.

Classement Moto2 Brno – Course :

Crédit classement : MotoGP.com