Cameron Beaubier arrive en Moto2 et il sera particulièrement regardé. En raison de sa nationalité d’abord, et elle correspond parfaitement au fait qu’il intègre une American Racing team qui a révélé un autre fils de l’Oncle Sam, en la personne de Joe Roberts. Ce dernier a récemment déçu par ses choix son manager Eitan Butpul qui pourrait se consoler avec cette nouvelle recrue…

Patron des championnats américains, mais formé à la formule Red Bull du temps de la 125, Cameron Beaubier n’est pas tout à fait un étranger en foulant le sol européen pour prendre ses quartiers en Grand Prix. Un contact qui a eu lieu lors du test privé de Jerez, un tracé qu’il n’’avait plus revu depuis 2009. Sur une Kalex aux couleurs qui lui rappellent ses origines, il s’est honorablement comporté et fait la satisfaction du patron et compatriote Eitan Butpul.

Ce dernier a commenté sur sa recrue Beaubier : « c’était plutôt bien pour la première fois qu’il était sur cette moto. Il n’était pas sur la piste pour la première fois, il la connait depuis 2009, mais c’était aussi il y a onze ans.  Il s’agit pour lui de comprendre. La moto et le style de pilotage sont complètement différents. Mais jusqu’ici tout va bien ».

Le nouveau venu s’est tout de suite bien intégré à l’American Racing Team, a confirmé Butpul : « c’est un gars formidable, ce n’est pas non plus un petit garçon, il est plus mature. Mais à part ça, c’est un bon gars avec un grand caractère. Notre équipe ressemble plus à une famille, nous n’avons pas un côté de la boîte et l’autre, tout le monde travaille ensemble. Cela se passe bien jusqu’à présent, la communication, la relation et l’ambiance entre lui et Marcos Ramirez sont déjà très bonnes. C’est super important ».

Hopkins sera là pour Beaubier mais pas seulement

Qu’attend Butpul de la recrue en 2021 ? « C’est difficile à dire. J’essaie de ne pas avoir de trop grandes attentes pour la première année », admet-il prudemment. « Nous devons également voir si nous pouvons terminer les journées de test ou non, c’est crucial pour lui. Je pense qu’il peut finir dans le top 15 ou dans le top 10 dans certaines courses ».

Cameron Beaubier fera partie des huit rookies de la saison 2021 en Moto2. Pour ce qui du team, côté encadrement, John Hopkins restera chez American Racing, et pas seulement en tant qu’entraîneur de pilotes : « Hopkins est le ‘Racing Director’, donc il ne s’occupe pas seulement d’entraîner les pilotes, mais est également responsable de la planification des week-ends, des réunions, etc… Il reprend tout ce qui a trait aux courses. Il a l’expérience et sait ce qu’il fait » termine le patron Butpul.



Tous les articles sur les Pilotes : Cameron Beaubier

Tous les articles sur les Teams : American Racing Team