Le Malaisien Hafizh Syahrin vit ses derniers Grands Prix en MotoGP. Une aventure commencée l’an passé avec Tech3 et une bonne Yamaha qui lui a permis de faire quelques coups d’éclat, et notamment sur son tracé de Sepang. Mais une KTM est venue remplacer la M1 et, cette année, c’est devenu plus compliqué. Sans résultat probant, il sait déjà qu’il sera remplacé par Brad Binder venu d’un Moto2 où il aimerait bien revenir. Mais là aussi, ce n’est pas si simple…

Hafizh Syahrin n’est assuré de rien pour 2020, bien que Malaisien. Une nationalité qui est aussi celle d’un investisseur majeur dans le paddock, en l’occurrence Petronas. Mais compatriote ne veut pas forcément dire ami, et depuis que Syahrin a quitté l’auvent du pétrolier, les relations sont froides entre les citoyens d’un pays qui a Sepang comme circuit.

De fait, un retour en Moto2 sous les couleurs Petronas est très loin d’être acquis pour un Syahrin qui, du coup, espère en Gresini. Cette équipe d’un Fausto éponyme va voir son investisseur Federal Oil le quitter comme son actuel pilote Sam Lowes qui a signé chez Marc VDS. Du coup, la structure travaille avec l’équipe d’Enrico Tasca, qui perdra sa place sur la grille de départ en Moto2, à l’instar de Kiefer. L‘idée est d’organiser une joint-venture.

Niccolò Bulega sera de cette nouvelle aventure Gresini, mais pour ce qui est de son équipier, même si la rumeur se délecte déjà de retrouvailles avec Romano Fenati, elle présente aussi le Malaisien de 25 ans comme une possibilité… On rappellera que les plans de Syahrin se sont surtout compliqués après l’annonce de KTM d’arrêter les frais en Moto2, car sa place au sein de l’équipe Red Bull Tech3 dans la catégorie était pratiquement acquise.

Toutefois, selon nos dernières informations, le Malaisien aboutirait finalement chez Aspar aux côtés d’Aron Canet: un bien beau duo mixant expérience et jeune talent!



Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Federal Oil Gresini Moto2