Le pilote Sky VR46 aura eu besoin de temps pour s’adapter au moteur Triumph et au nouveau format des essais et qualifications du Moto2, mais cela lui aura été bénéfique puisqu’il est remonté à toute vitesse au Championnat depuis trois Grands Prix et peut encore viser le Championnat.

Pole position et victoire, Luca Marini ne pouvait rêver mieux au Japon. Plus encore, il a remporté deux courses consécutives pour la première fois de sa carrière après sa victoire en Thaïlande et s’affirme, tout comme l’année passée, comme l’un des protagonistes de cette fin de saison.

Si l’an dernier, c’était son état physique qui l’avait empêché d’être performant en début d’année, cette fois ce sont tous les changements apportés à la catégorie intermédiaire qui l’ont quelque peu dérouté. Lui qui s’annonçait comme l’un des grands favoris pour le titre a finalement eu besoin de plus de temps que prévu, mais il prouve sur cette tournée outre-mer qu’il est bel et bien revenu dans la course.

« La course a été très belle, avec une nouvelle victoire. Nous avons réalisé de l’excellent travail dans toutes les conditions », a-t-il déclaré. « Peut-être que notre rythme n’était pas le même qu’en Thaïlande pour essayer de s’échapper, et j’ai préféré gérer au mieux les pneus au début. Nous n’avons pas attaqué beaucoup au départ et Tom [Lüthi] a réduit l’écart. Lorsqu’il m’a dépassé j’ai essayé de rester concentré, de ne pas commettre d’erreurs et de rester dans son aspiration pour ne pas endommager mon pneu arrière. J’étais plus rapide dans les virages 6 et 7 et j’ai tenté. Je me suis amusé, peut-être plus qu’à Buriram, et cela a été une belle bagarre. »

Grâce à ses deux victoires consécutives, il occupe la sixième place du classement général et est revenu à 58 points du leader, Álex Márquez. Avec 75 points restants à distribuer, le titre est mathématiquement encore rattrapable. Toutefois celui de vice-Champion du monde est totalement atteignable puisqu’il est désormais à 22 points du second. Le classement final réserve donc encore des surprises…



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46