A peine descendus de leurs machines, les trois pilotes Moto2 qui ont terminé sur le podium lors du Grand Prix d’Espagne, à Jerez, se sont confiés devant la caméra du site MotoGP.com.

Nous reportons ici leurs propos sans aucune mise en forme.

Luca Marini (1er) : « Je suis très content, on avait un bon rythme et on a fait du très bon travail dès mercredi et à partir de vendredi, lors des essais libres. J’ai beaucoup roulé en condition de course avec les pneus de course et j’ai regardé combien de tours ils tenaient. J’ai fait la même stratégie en course mais le rythme était beaucoup plus lent. Je suis très content de ce résultat. Je pense que ça aurait été la même chose au Qatar si je n’avais pas eu le problème avec mon pneu avant. J’ai surveillé le rythme de Tetsuta dès les premiers jours car il était compétitif. C’est important de remporter des courses car c’est fantastique. »

Tetsuta Nagashima (2e) : « Je sais que c’est une saison très dure, je l’ai compris dès le début. J’ai essayé d’attaquer dès le début pour rester devant et j’ai tenté durant toute la course de revenir sur Marini. Mais à quatre ou cinq tours de l’arrivée j’ai changé d’état d’esprit et je me suis dit “ok, je vais me contenter de ma place”. Mais je suis très content et j’aime vraiment ce sentiment. »

Jorge Martín (3e) : « La course a vraiment été dure pour moi. Dès le début j’ai eu beaucoup de problèmes avec l’avant. C’était un peu comme au Qatar, j’avais tendance à perdre l’avant. Le pneu chauffait beaucoup du coup j’ai laissé les autres partir. Quand j’ai vu en entamant le dernier tour que j’avais une seconde d’avance [sur Sam Lowes] je me suis dit que ça allait le faire. »

Crédit classements et photos : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin, Luca Marini, Tetsuta Nagashima