Le Grand Prix d’Espagne s’apprête à lancer à Jerez la saison 2020 de MotoGP. Sur sa grille de départ trône un Fabio Quartararo qui s’est qualifié en pole position pour la deuxième fois consécutive, en établissant qui plus est un nouveau record du tour sur la piste. Avec sa septième pole position, Quartararo devance Christian Sarron en tant que pilote français avec le plus grand nombre de pole positions dans la catégorie reine du Grand Prix. Si Fabio Quartararo gagne la course en Espagne (21 ans et 90 jours), il sera le huitième plus jeune pilote à remporter un Grand Prix dans la catégorie reine, devant Valentino Rossi (21 ans et 144 jours) au Grand Prix de Grande Bretagne 2000…

Réussira-t-il cet exploit ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits jusque-là vécus.

MotoGP™

2019

2020

FP1

1’37.921 Marc Marquez (Voir ici)

1’37.350 Marc Marquez (voir ici)
FP2

1’37.909 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’38.125 Franco Morbidelli (voir ici)
FP3

1’36.957 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’36.806 Fabio Quartararo (voir ici)
FP4

1’37.651 Marc Marquez (Voir ici)

1’37.837 Marc Marquez (voir ici)
Q1

1’37.164 Maverick Vinales (Voir ici)

1’37.063 Alex Rins (voir ici)
Q2

1’36.880 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’36.705 Fabio Quartararo (voir ici)
Warm Up

1’37.595 Marc Marquez (Voir ici)

1’37.883 Marc Marquez (voir ici)
Course

Marquez, Rins, Vinales (Voir ici)

1’38.549 Fabio Quartararo
Record

1’36.880 Fabio Quartararo 2019

1’36.705 Fabio Quartararo 2020

Si Quartararo gagne, cela fera 20 ans et 304 jours après son compatriote Regis Laconi, qui a remporté le dernière course pour la France en catégorie reine à Valence en 1999.

Il s’agit de la quatrième pole position consécutive pour un pilote Yamaha sur MotoGP, ce qui est la plus longue séquence de pole positions pour Yamaha depuis 2010 (cinq fois de suite de Silverstone à Laguna Seca avec Jorge Lorenzo). Cependant, au cours de ces 18 dernières pole positions, le pilote Yamaha qui a obtenu la pole n’a pas réussi à remporter la MotoGP. Le dernier coureur à l’avoir fait est Maverick Viñales au Mans en 2017.

Justement, Viñales, qui a terminé troisième l’année dernière à Jerez, s’est qualifié à la deuxième place, cMe qui est son meilleur résultat de qualification depuis la Malaisie l’année dernière, alors qu’il était en route pour gagner la course. Il va tenter d’atteindre le cap des 2 000 points marqués en Grand Prix et devenir la 16e pilote à le faire. Il en est 1 985 unités.

De son côté, Marc Marquez s’est qualifié à la troisième place comme l’an dernier à Jerez. Depuis qu’il est passé à MotoGP en 2013, il a toujours été sur le podium à Jerez, avec trois victoires (deux sur les deux dernières années). Il visera à monter sur le podium pour la 17e fois consécutive afin d’égaler Mick Doohan (Australie/1994 – Japon/1995). Et avant les hostilités, il a donné le ton sur ses intentions…

Francesco Bagnaia s’est qualifié à la quatrième place en tant que pilote Ducati le mieux placé, ce qui est son meilleur résultat de qualification dans MotoGP. Il visera à monter sur le podium pour la première fois dans la catégorie et de devenir le premier pilote Ducati à le faire à Jerez depuis Jorge Lorenzo, qui troisième en 2017.

Jack Miller s’est qualifié à la cinquième place, ce qui lui permet de se montrer pour la troisième fois consécutive au sein du top six. En outre, c’est son meilleur résultat de qualification à Jerez dans la classe.

Cal Crutchlow, qui était en pole en 2018, s’est qualifié en sixième position en tant que deuxième pilote Honda, ce qui est sa meilleure qualification depuis la Malaisie l’année dernière. Après être passé par la Q1, Pol Espargaro s’est qualifié en septième position en tant que KTM le mieux placé. C’est le meilleur résultat en qualification du constructeur autrichien à Jerez.

Andrea Dovizioso s’est qualifié à la huitième place. Lors de ses 12 précédentes participations à Jerez, Dovizioso n’est jamais parti de la première ligne ni monté sur le podium. Sa meilleure position de qualification et en course sont deux quatrièmes places.

Valentino Rossi, le pilote le plus titré de la catégorie reine à Jerez avec sept victoires, s’est qualifié 11ème. C’est la deuxième fois consécutive qu’il ne parvient pas à se qualifier dans le top 10. Joan Mir s’est qualifié en 12e position pour la deuxième fois consécutive à Jerez. L’année dernière, il a chuté.

Il fait 33,3 degrés dans l’air et 52,2 degrés sur la piste. Les pilotes auront 25 tours pour en découdre et aller décrocher le graal.

Choix des pneumatiques : Ils sont tous en hard/soft sauf Viñales et Rossi en soft/soft

Les fauves sont enfin lâchés et au sortir du premier virage, c’est Viñales qui ressort en tête suivi de Marquez et de Miller.  Quartararo, Bagnaia composent le top5.

Après 1 tour, Viñales tient bon devant Marquez. Chute de Mir dans le virage 9. Quartararo passe à l’offensive et dépasse Bagnia qui ne se laisse pas faire. Charge de Marquez contre Viñales ça ne passe pas. Chute d’Espargaro dans le virage 10.

Après 4 tours, Marquez passe Viñales et tente de prendre la poudre d’escampette. Rossi est 10e, Binder 8e.

Marquez part à la faute dans le bac à graviers, virage 4, il ne chute pas. Grosse frayeur, sauvetage exceptionnel !

Marquez pointe en 16e position.

Quartararo passe Miller, il est maintenant 2e.

Derrière, Miller, Bagnaia et Dovizioso ferment la marche du top5

Viñales est maintenant sous la menace de Quartararo. Il reste 17 tours.

Viñales commet une erreur, ce qui permet à Quartararo de passer et s’emparer de la tête de la course. Miller en profite aussi et se retrouve 2e.

Il reste 15 tours et le top 5 est le suivant : Quartararo, Miller, Viñales, Bagnaia, et Dovizioso.

Rossi pointe à la 8e position, Marquez cravache pour revenir, il est 10e. Zarco est 13e. Le 1e des KTM est P. Espargaro qui est 6e.

A mi course, Quartararo parvient à se maintenir à 1,5s d’avance sur Miller. A ce stade de la course, deux pilotes seulement continuent à tourner en 1.38, il s’agit de M.Marquez et Fabio.

Derrière Rossi laisse passer Marquez. Il est désormais 8e.

Encore 10 tours et Fabio tient bon devant Miller et Viñales, Dovizioso et P.Espargaro. Quartararo possède maintenant 3,1s d’avance sur Miller.

Marquez fait le festival du dépassement, en doublant Bagnaia et Morbidelli. Il les a carrément effacé. Il remonte sur P.Espargaro, son futur coéquipier..Le champion du monde est en 6e positon.

Abandon de Rossi.

Marquez passe Espargaro sans difficulté, il se débarrasse aussi facilement de Dovizioso. Marquez est 4e. Viñales passe à l’offensive et dépasse Miller.

Charge de Marquez sur Miller, ça passe. Il reste 5 tours. Il est 3e.

Chute de Marquez dans le virage 3 ! L’Espagnol est sonné, il se tient le bras.

La 3e position est désormais disputée entre Miller, Dovizioso et Morbidelli.

Encore 2 tours et Quartararo est toujours aux commandes; ça chauffe entre Miller, Morbidelli et Dovizioso. Dovizioso est 3e, Miller 4e.

Marquez quitte la piste en civière avec une minerve et se tient le bras.

Victoire de Quartararo devant Viñales et Dovizioso.

MotoGP Jerez 1 Course : classement




Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team