L’annulation de la catégorie reine au Grand Prix du Qatar procure une occasion unique pour la catégorie intermédiaire des Moto2 de se mettre en valeur sur les petits écrans du monde entier.

En l’absence d’Álex Márquez et Brad Binder montés en catégorie MotoGP en compagnie d’Iker Lecuona, les essais hivernaux ont tout d’abord été l’occasion d’une pluie de records (officieux) à Jerez de la Frontera réalisés par l’expérimenté Tom Lüthi (Kalex, Liqui Moly Intact GP), Marco Bezzecchi (Kalex, Sky Racing Team VR46), Nicolò Bulega (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2), Tetsuta Nagashima (Kalex, Red Bull KTM Ajo) et le rookie Arón Canet (Speed Up, Aspar team), avant de mettre en avant Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up), Jorge Martin (Kalex, Red Bull KTM Ajo), Remy Gardner (Kalex, Onexox TKKR SAG Team), Fabio di Giannantonio (Speed Up, +Ego Speed Up) et Marcel Schrötter (Kalex, Liqui Moly Intact GP) lors des tests IRTA de la semaine dernière au Qatar, aidés par un nouveau pneu avant Dunlop offrant une plus grande surface de contact avec le sol.

 

 

 

De son côté, Sam Lowes (Kalex, EG 0,0 Marc VDS) fera ce qu’il peut pour être présent, se remettant d’une blessure contractée après une chute lors des tests à Jerez, alors qu’il serait une erreur d’oublier Enea Bastianini, maintenant leader chez Italtrans, d‘Augusto Fernández, passé chez Marc VDS ou de Xavi Vierge au guidon de sa Kalex du team Petronas Sprinta Racing, voire même des deux titulaires du team MV Agusta Temporary Forward, Simone Corsi et Stefano Manzi, ou le prometteur rookie du team American Racing, Marcos Ramírez .

On le voit, entre vieille garde et jeunes pousses confirmées, les jeux sont tout ce qu’il y a de plus ouvert, ce qui augure de belles passes d’arme lors de la course qui aura lieu sur 20 tours dimanche à 16 heures, heure française, mais sous les projecteurs au Qatar !

 

 

 

A l’heure où les 30 pilotes se préparent sur la grille, le ciel est uniformément bleu, il n’y a aucun vent, et les températures sont de 27° dans l’air et 34° au sol.

 

Voici les références disponibles:

Moto2™ Losail Qatar

2019

2020

FP1

1’59.591 Marcel Schrötter

1’59.168 Tom Lüthi
FP2

1’58.635 Lorenzo Baldassarri

FP3

1’59.596 Jorge Martin

Q1

1’59.154 Luca Marini

Q2

1’58.585 Marcel Schrötter

Warmup

1’59.195 Remy Gardner

Course

Baldassarri, Lüthi, Schrötter

Record

1’58.635 Lorenzo Baldassarri 2019

 

A l’extinction des feux rouges, c’est Marcos Ramírez (Kalex, American Racing) qui s’élance le premier sur le tracé de 5,4 kilomètres du circuit international de Losail.

 

 

Malheureusement, le live timing semble vérolé et reste figé sur les Moto3…

Bo Bendsneyder (NTS, NTS RW Racing GP) inscrit la première référence en 2’00.058 devant Lorenzo Baldassarri (Kalex, Flex–Box Pons HP 40).

Xavi Vierge (Kalex, Petronas Sprinta Racing) chute sans gravité dans le virage #6 au moment où Marco Bezzecchi (Kalex, Sky Racing Team VR46) franchit la barre des deux minutes en 1’59.353.

 

 

Au bout de 10 minutes, l’Italien précède son compatriote Fabio di Giannantonio (Speed Up, +Ego Speed Up) alors qu’un autre Transalpin,  Enea Bastianini (Kalex, Italtrans Racing Team), chute au virage numéro #6.

Luca Marini (Kalex, Sky Racing Team VR46) améliore la référence provisoire de quelques centièmes, en 1’59.301, offrant ainsi un trio italien en tête du classement.

 

 

Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up) perd également l’avant au virage #6… Quelque chose dans ce virage ?

 

 

Comme en Moto3, le Live Timing fait son apparition un peu avant la mi-séance, l’occasion de constater la bonne tenue des Speed Up, placées aux 3e et 4e places avec Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up) et Fabio di Giannantonio (Speed Up, +Ego Speed Up).

Avec 15 pilotes dans la même seconde, la hiérarchie est alors composée de Luca Marini devant Marco Bezzecchi, Jorge Navarro, Fabio Di Giannantonio, Augusto Fernández (Kalex, EG 0,0 Marc VDS), Tom Lüthi (Kalex, Liqui Moly Intact GP), Tetsuta Nagashima (Kalex, Red Bull KTM Ajo), le rookie Arón Canet (Speed Up, Aspar team), Jorge Martin (Kalex, Red Bull KTM Ajo) et Lorenzo Baldassarri.

À un quart d’heure du drapeau à damier, Tom Lüthi remonte de deux places alors que Xavi Vierge intègre le Top 8 après sa chute matinale.

 

 

Le pilote suisse poursuit son effort et s’empare du commandement provisoire en 1’59.168 au guidon de sa Kalex du team Liqui Moly Intact GP.

Mais c’est bien le rookie Arón Canet qui suscite une fois de plus l’intérêt en se plaçant 3e : visiblement le jeune Espagnol s’acclimate très bien à sa nouvelle catégorie et à sa Speed Up du team Aspar !

 

 

Le bouillant Remy Gardner (Kalex, Onexox TKKR SAG Team) se hisse ensuite à la deuxième position avant d’en être détrôné par Augusto Fernández.

 

À moins de cinq minutes de la fin de séance, Aron Canet récupère la 2e position , à seulement 47 millièmes de Tom Lüthi.

Joe Roberts (Kalex, American Racing) fait son arrivée dans le Top 5 quand Lorenzo Baldassarri chute à grande vitesse dans l’avant-dernier virage mais se relève immédiatement.

 

In extremis, Jorge Martin (Kalex, Red Bull KTM Ajo) place sa « vraie-fausse » KTM à 17 millièmes de la première position.

 

 

Classement FP1 Moto2 Grand Prix du Qatar à Losail:

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Thomas Luthi

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP