Né en 1985 et aujourd’hui âgé de 35 ans, Mattia Pasini a fait ses débuts au championnat du monde en 2004 avec une Aprilia dans la catégorie 125. En quinze ans de sa carrière, le pilote de Rimini a couru 239 Grands Prix en 125, 250, Moto2 et MotoGP, remportant 12 victoires (en 125, 250 et Moto2) et obtenant 30 podiums au total (aucun en MotoGP) en nous offrant quelques très belles passes d’armes mémorables. 

Ses meilleurs résultats sont survenus en 2005-2006, sur Aprilia, avec deux quatrièmes places au classement final du Championnat du Monde 125, et sa dernière victoire remonte à 2018, en Argentine, où le pilote italien roulait en Moto2 sur une Kalex aux couleurs Italtrans.

Malgré cela, Mattia Pasini est remplacé par Enea Bastianini en 2019 et devra faire le bouche-trou avant de trouver une place un tout petit plus plus pérenne chez Petronas. Avec seulement 12 Grands Prix disputés sur 19, celui qui freine de la main gauche suite à un accident ayant handicapé son bras droit ne conclut qu’à la 20e place du championnat et, à nouveau, ne se voit offrir aucune place en 2020.

Le cycle infernal continue et 2021 se passera de l’Italien, du moins en deux-roues puisque la voiture semble peut-être offrir une suite à la carrière du célèbre numéro 54. Après deux apparitions au Monza Rally Show, le célèbre rallye qui se déroule sur la piste du circuit de la Brianza, le pilote de Romagne a en effet participé à des tests avec la Ligier JS P320, un prototype d’Endurance de l’équipe BHK Motorsport sur le circuit Tazio Nuvolari de Cervesina (dans la province de Pavie).

Mattia Pasini a ainsi pu se familiariser avec les bons 400 chevaux de la LMP3 dans les 11 virages du tracé transalpin et a trouvé l’expérience « géniale », mais donne toujours la priorité à la moto, à condition bien sûr de ne pas avoir à payer.

Pour le moment, rien à l’horizon, ni en moto ni en voiture où cela était une journée unique, mais celui que l’on surnomme « Paso » en l’honneur de Renzo Pasolini se sent toujours en pleine forme physique et garde l’espoir de courir, à moto à court terme, et peut-être en voiture avec son grand ami Valentino Rossi à moyen terme…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Mattia Pasini