S’il est une équipe prisée en Moto2, c’est bien celle de Petronas. Il faut dire qu’elle offre des perspectives alléchantes pour le MotoGP. Álex Márquez l’avait bien compris et pensait s’installer dans cette antichambre vers une Yamaha dans la catégorie supérieure. Mais le constructeur d’Iwata a mis le holà. Il a donc fallu aux Malaisiens revoir leurs plans. Dans un premier temps, ils tourneront autour de Xavi Vierge. Pour le second guidon, le dilemme entre le frère de Rossi et défendre une cause nationale est entier…

Xavi Vierge s’en sort bien. Dominé par son actuel équipier, et ami d’enfance, Álex Márquez au sein du team Marc VDS, il était condamné à laisser sa place à Sam Lowes pour 2020. Au vu de ses actuels résultats, on ne donnait pas cher de ses chances de rebond. Et pourtant, le voici promis au guidon très prisé du team Petronas. Une équipe qui travaille sur son second poste. Luca Marini tient la corde mais Hafizh Syahrin joue la fibre patriotique. Reste que le compatriote n’a pas laissé que des bons souvenirs en quittant le cocon Petronas pour saisir l’opportunité Tech3 en MotoGP. Son pétrolier national lui rappelle en effet que les scrupules ne l’avaient pas alors étouffé…

L’équipe malaisienne Petronas Sprinta dévoile aussi ses effectifs en Moto3 pour 2020. Khairul Idham Pawi (KIP) et John McPhee devraient piloter la Honda NSF 250RW dans cette catégorie. Pawi pilote en Moto2 depuis 2018 avec un succès très limité, il doit maintenant revenir dans la petite catégorie 250 cc.



Tous les articles sur les Pilotes : Xavi Vierge

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia