Moto2 Sam Lowes : “l’objectif 2022 est clair : je dois me battre pour le titre”

par | 9 décembre 2021

Sam Lowes a passé la trentaine et il est arrivé en Moto2 en 2014, soit une année après son sacre mondial en Supersport. L’Anglais a ensuite connu une expérience malheureuse en MotoGP avec l’usine Aprilia ce qui l’a reversé dans le turbulent peloton de la catégorie intermédiaire des Grands Prix. Il évolue au sein d’une des meilleures équipes du plateau, soit le team Marc VDS titré en 2014, 2017 et 2019 avec Tito Rabat, Franco Morbidelli et Alex Márquez. Une structure où il a aussi des attaches familiales. Tout ça pour dire qu’au vu de son expérience, de son environnement et des moyens mis à sa disposition, ne pas avoir été encore titré est un cruel constat d’échec. Sam Lowes le reconnait et ne se donne pas d’autre objectif que la couronne en 2022…

Sam Lowes est connu pour son style flamboyant qui l’amène aussi à chuter plus souvent qu’à son tour. Sur ce plan, il s’est tout de même assagi, mais du point de vue du palmarès, cela ne s’est toujours pas encore concrétisé par un sacre en Moto2. Le pilote Marc VDS Racing est bien conscient que ce manque est difficilement acceptable, au point qu’il annonce que la prochaine campagne devra être la bonne : « il y a eu de très bons et malheureusement aussi de moins bons points dans la saison », a déclaré Sam Lowes, qui commence son argumentation en faisant l’évaluation de sa prestation 2021. « Nous avons fini à la quatrième place du championnat et je suis un peu déçu parce que nous avions si bien commencé la saison avec deux victoires au Qatar. Mais ensuite j’ai commis quelques erreurs et perdu des points et en conséquence j’ai perdu de l’élan et de la confiance en moi. Je veux vraiment être meilleur que quatrième au classement général l’année prochaine ».

Au cours de ses deux premières années avec l’équipe Marc VDS Racing, le pilote Kalex a remporté un total de six victoires. Malgré son expérience maintenant avérée, il reconnait qu’il est encore friable : « vous apprenez toujours quelque chose qui peut vous aider à l’avenir, et cette année, j’ai l’impression d’avoir un bien meilleur contrôle de mes émotions. Parfois, j’aurais dû accepter l’endroit où j’étais et terminer la course au lieu d’essayer de pousser un peu plus. C’est si facile à dire finalement, mais j’ai beaucoup appris lors de ma deuxième année avec l’équipe Elf Marc VDS Racing. Ils m’ont aidé à améliorer mon style de pilotage et nous savons en tant que groupe que nous pouvons améliorer beaucoup de choses qui nous aideront à nous battre pour le titre l’année prochaine ».

Sam Lowes

Sam Lowes : “je sais que je peux être un peu plus intelligent dans certaines situations

Sam Lowes répète même : « je dois comprendre que dans certaines courses, lorsque vous êtes en bonne position et que vous ne vous sentez peut-être pas très bien dans le package, le facteur décisif est de voir le drapeau à damier et de marquer. Cela vous aidera également pour la prochaine course, car après chaque abandon, vous devez vous lever à nouveau et recommencer pour la prochaine course. Je sais que je peux être un peu plus intelligent dans certaines situations, et quand il s’agit de mon style de pilotage, je dois encore m’améliorer au milieu du virage et à la sortie du virage », a déclaré le champion du monde Supersport 2013.

« J’essaie de comprendre où moi et l’équipe pouvons être plus forts, nous essayons tous de nous améliorer de plus en plus. Je vais travailler et m’entraîner dur, mais je vais aussi prendre le temps d’en profiter avec ma famille car c’est tellement important d’avoir cet équilibre » ajoute-t-il avant d’en venir au fait : « nous avons le potentiel pour nous battre pour le titre mondial l’année prochaine et je ferai tout mon possible pendant l’hiver pour le remporter en 2022. L’objectif est clair : je dois me battre pour le titre. Je veux être compétitif et me battre au sommet à chaque course. Parce que si vous faites cela, vous deviendrez un prétendant au titre. J’ai quelques points à améliorer parce que le Moto2 est si serré, mais mon objectif est de me battre pour le championnat du monde dès la première course ».

Sam Lowes termine sur Speedweek en mentionnant l’arrivée d’un jeune nouvel équipier, Tony Arbolino, qui succède à un Augusto Fernandez avec lequel il semble que la relation ait été compliquée… « Je m’attends à ce qu’il soit rapide l’année prochaine et j’ai hâte de travailler avec lui parce qu’il a l’air d’être un garçon cool et génial. Nous allons créer une belle ambiance ensemble. Je pense que c’est ce qui a manqué cette année et je suis convaincu que nous pouvons nous aider mutuellement à nous améliorer ». Sam Lowes est donc aussi une personne sensible.

Tony Arbolino beim privaten Jerez-Test

Tous les articles sur les Pilotes : Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team