Le pilote Marc VDS est revenu aux avant-postes en Moto2 après des années compliquées et vise désormais à nouveau la victoire.

La sérénité affichée par Sam Lowes cette année surprend autant qu’elle fait plaisir à voir après plusieurs saisons passées dans la difficulté. On se souvient en effet de son passage manqué en MotoGP en 2017, où il avait terminé dernier des pilotes engagés, puis de son retour très compliqué en Moto2 ces deux dernières années. Avec 15 résultats blancs sur les deux saisons, les bonnes performances étaient peu visibles. L’irrégularité était le mot le plus associé au pilote anglais, qui était pourtant capable de faire de bonnes courses.

Mais tout cela semble désormais derrière lui et il fait preuve d’une grande constance cette année, malgré un résultat blanc en Styrie et une pénalité infligée au Grand Prix d’après l’ayant obligé à partir de la voie des stands. Avec une huitième place à l’arrivée, Lowes a impressionné, et sa grande régularité (quatre tops 4 dont deux podiums) donne l’impression d’un grand renouveau, dont il est le premier étonné.

« Je suis surpris de la façon dont j’ai réagi à tout ce qu’il s’est passé cette année », a-t-il déclaré au site italien GPOne. « Comme je suis arrivé dans ce team après une période de mauvais résultats, certains ont dit que je ne le méritais pas. Et puis je me suis blessé lors des premiers tests, j’ai dû manquer les essais hivernaux et la première course au Qatar, donc ça a été un moment difficile mais ensuite j’ai été compétitif et je suis revenu sur le podium. […] Je savais que la vitesse était là mais je ne savais pas si j’y parviendrais et je suis content. Je me concentre sur les choses que je peux contrôler et changer, ma capacité à gérer les distractions externes et le stress mental m’a surpris. »

En effet, comme il l’a expliqué dans un long entretien, il a complètement modifié sa façon d’appréhender les courses et s’est mis à travailler durement sur son mental grâce à des séances de méditation et de respiration. Le résultat est pour le moment au rendez-vous et lui permet de revoir à la hausse son objectif de la saison :

« Quand j’ai signé avec l’équipe mon premier objectif était de redevenir compétitif. Je n’ai pas honte de dire que je ne l’étais pas l’an dernier. Mais à présent je le suis. Actuellement, l’objectif est de gagner à nouveau. Lors des dernières courses j’ai gagné beaucoup en confiance. […] Je crois vraiment pouvoir gagner ou me battre pour la victoire. Ça faisait très longtemps que je ne m’étais pas senti comme ça et pour moi c’est très important. »

Avec une quatrième place au classement général, Lowes fait indéniablement partie des top pilotes de la saison, mais avec 47 points de retard sur le leader, Luca Marini, les choses s’annoncent compliquées pour viser le titre, même si ce dernier reste forcément dans un coin de sa tête.

« L’envie de remporter le Championnat du monde est toujours là, même si j’ai conscience qu’on est un peu loin actuellement car j’ai manqué la première course au Qatar et puis il y a eu l’erreur de l’Autriche », a-t-il expliqué. « Il n’y a plus trop de marge d’erreur mais on a vu par le passé qu’avec quelques bonnes courses on peut récupérer pas mal de points. On ne sait jamais, il faut se battre jusqu’au bout, et c’est ce qu’on va faire. »



Tous les articles sur les Pilotes : Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team