Le Grand Prix Moto2 de Styrie se déroule sur 25 tours du circuit du Red Bull Ring, en Autriche.

Intervenant après cinq semaines de pause estivale, il s’agit de la 10e épreuve d’une saison qui a vu jusqu’à présent la domination des deux coéquipiers du team Red Bull KTM Ajo, Remy Gardner et Raúl Fernández. Les deux garçons se disputent actuellement le titre, l’Australien possédant 31 points d’avance sur l’Espagnol, avant de se retrouver l’année prochaine en MotoGP dans le box Tech3 KTM Factory Racing…
Si chacun a acquis trois victoires, le fils de Wayne s’est néanmoins montré plus régulier, avec un bilan de huit podiums en neuf courses.

Actuel troisième au championnat, Marco Bezzecchi (Kalex, Sky Racing Team VR46) se verrait bien jouer les trouble-fêtes. Il a déjà triomphé sur cette piste autrichienne, que ça soit en Moto2 ou en Moto3, mais, cette saison, son compteur reste désespérément bloqué à zéro victoire, malgré le fait qu’il n’ait jamais fait moins bien que cinquième.

Sam Lowes (Kalex, ELF Marc VDS Racing), qui aura connu un léger passage à vide sur les épreuves du Mans et du Mugello, revient pour sa part progressivement sur le devant de la scène. Le Britannique est isolé en quatrième position.

Derrière en revanche, un peloton s’est formé, emmené par Fabio Di Giannantonio (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2). L’Italien, parti trois fois à la faute en quatre rendez-vous, aura à cœur de se racheter, d’autant plus que Marcel Schrötter (Kalex, Liqui Moly Intact GP) se fait désormais de plus en plus menaçant. Son dernier podium date au passage du Grand Prix d’Autriche 2020.

Arón Canet (Boscoscuro, Aspar Team Moto2), auteur de sa toute première pole en Moto2 précisément sur ce tracé, espère également y rebondir, dans la mesure où il s’est fait piéger à Assen. À l’inverse, Augusto Fernández (Kalex, ELF Marc VDS Racing) vient tout juste de renouer avec le podium. Le voici dorénavant à égalité avec Xavi Vierge (Kalex, Petronas Sprinta Racing) et Joe Roberts (Kalex, Italtrans Racing Team), bien déterminé à mettre fin à cette série d’abandons.

Les différentes séances d’essais de ce Grand Prix de Styrie 2021 n’ont pas véritablement bouleversé une hiérarchie maintenant bien établie, seuls trois hommes, Marco Bezzecchi, Remy Gardner et Sam Lowes, s’avérant les plus rapides en essais libres et en qualification, même si Ai Ogura (Kalex, IDEMITSU Honda Team Asia) figure en deuxième position sur la grille, soit sa meilleure qualification en catégorie intermédiaire .

 

 

Plus capitales seront sans doute les conditions météorologiques qui, dans un environnement au relief prononcé, sont toujours très difficiles à anticiper et à gérer : Sec, pluie, séchant ?

La course des Moto3 qui vient de se dérouler sur du séchant nous a montré des pilotes en slicks plus rapides que ceux en pneus pluie. Si une averse ne vient pas changer la donne le choix est clair et, effectivement, la course est déclarée DRY et tout le monde part en slicks.

 

 

Bull Ring 2

2020

2021

FP1

1’28.733 Sam Lowes

1’29.115 Marco Bezzecchi
FP2

1’29.092 Marco Bezzecchi

1’29.244 Remy Gardner
FP3

1’28.501 Jorge Martin

1’28.680 Remy Gardner
Q1

1’29.226 Somkiat Chantra

1’29.202 Fabio Di Giannantonio
Q2

1’28.787 Arón Canet

1’28.668 Remy Gardner
Warm up

1’28.666 Arón Canet

1’39.026 Sam Lowes
Course

Bezzecchi, Martin, Gardner

Bezzecchi, Canet, A. Fernández
Record

1’28.501 Jorge Martin 2020

 

A l’extinction des feux rouges… La piste présente encore quelques grande zones d’humidité en dehors des trajectoires mais Remy Gardner réagit le premier avant de se faire passer par Marco Bezzecchi au premier virage. L’Australien tente de reprendre le commandement au freinage suivant mais élargit et perd une place au profit de Raúl Fernández.

 

 

Simone Corsi ne termine pas le premier tour, victime d’une chute au virage trois. Joe Roberts et Barry Baltus feront de même quelques virages plus loin…

À l’issue des deux premiers tours, Marco Bezzecchi possède 3/10 d’avance sur Remy Gardner, Raúl Fernández, Arón Canet, Ai Ogura et Sam Lowes.

 

 

Arón Canet prend rapidement le meilleur sur Raúl Fernández pour la troisième place, puis Sam Lowes passe Ai Ogura, ce dernier se retrouvant sous la pression d’Augusto Fernández, le deuxième pilote du team Marc VDS..

En tête, Remy Gardner revient dans la roue de Marco Bezzecchi et emmène avec lui Arón Canet.

Le trio possède une bonne demie seconde d’avance sur Raúl Fernández et l’attaque se produit à 19 tours du drapeau à damier sur une erreur de Marco Bezzecchi, Arón Canet tirant finalement le mieux son épingle du jeu de cette situation se retrouvant au commandement devant Remy Gardner.

 

 

L’Australien n’en reste toutefois pas là et s’empare du leadership au tour suivant, au moment où Raúl Fernández se rate complètement et rétrograde en septième position.

 

 

Le rythme s’accélère et Marco Bezzecchi a du mal à suivre le duo de tête, tandis que Sam Lowes, quatrième, poursuit son effort mais se fait repasser par Ai Ogura

Remy Gardner est le plus rapide en piste et se constitue peu à peu une avance d’une demi-seconde sur Aron Canet.

A 13 tours du drapeau à damier, les positions sont globalement stabilisées en ce qui concerne les six premiers, le suspense demeurant pour la septième position occupée par Raúl Fernández qui doit résister à la pression de Somkiat Chantra, Héctor Garzó, Xavi Vierge et Jake Dixon.

Devant, on observe avec une relative surprise le rythme de Ai Ogura, auteur du meilleur tour en course provisoire, qui se détache complètement des pilotes Marc VDS et revient dans la roue d’Arón Canet, actuel 3e après s’être fait dépassé par Marco Bezzecchi.

 

 

Le dépassement se fait à neuf tours de l’arrivée mais le pilote Aspar reprend son bien quelque virage plus loin.

Alors qu’il reste huit tours à effectuer, Marco Bezzecchi réalise le meilleur tour en course en 1’29.048 et revient dans la selle de Remy Gardner.

L’attaque se déroule au bout de la ligne droite principale et est couronnée de succès pour l’Italien. Dès lors, les deux hommes se passent et se repassent, pour le plus grand plaisir d’Ai Ogura qui a finalement prie le meilleur sur Arón Canet et entreprend de réduire l’écart de 7 dixièmes qui le séparent du duo de tête…

A six tours du drapeau à damier, coup de théâtre, Remy Gardner se rate et fait un tout droit, ce qui le relègue en cinquième position !

 

 

Malheureusement pour le pilote japonais qui occupe la deuxième position, il hérite d’un Long Lap pour être sorti à cinq reprises des limites de la piste.

 

 

Dans ces conditions, Marco Bezzecchi semble avoir course gagnée, même si Arón Canet ne lâche rien à une demi-seconde. En troisième position, c’est finalement à Augusto Fernández qui tente de préserver la troisième marche du podium face à Remy Gardner qui doit lui-même faire face à la pression d’Ai Ogura.

Au final, le pilote Sky VR46 remporte bien sa première victoire de la saison, la troisième en Moto2, avant un passage programmé en MotoGP l’année prochaine.

 

 

Très belle course d’Ai Ogura qui a toutefois été sanctionné après l’arrivée pour avoir mal fait son Long Lap.

 

 

Au Championnat, Remy Gardner augmente son avance à 35 points sur Raúl Fernández, mais les deux coéquipiers du team Ajo perdent du terrain sur Marco Bezzecchi troisième…

 

 

Classement du Grand Prix de Styrie Moto2 au Red Bull Ring :

Crédit classement : MotoGP.com

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marco Bezzecchi

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46, Sky VR46 Moto2