Les pilotes de la catégorie Moto2 s’élançaient en piste avec enthousiasme, les chronos réalisés précédemment ce matin en Moto3 étant prometteurs, avec John McPhee qui obtenait le meilleur temps en 1’46.263, à comparer à son propre record du tour en 1’46.365 de l’an dernier. La piste confirmait ensuite ses qualités avec les temps des MotoGP, dont le record du tour établi en 1’38.051 par Marc Márquez l’an dernier était à comparer au 1’37.941 de ce même Marc Márquez ce matin.

On pouvait donc s’attendre à une belle performance en Moto2, bien que la chaleur à midi ne facilitât pas l’amélioration du record du tour établi en 2019 en 1’41.539 par Lorenzo Baldassarri sur Kalex. Les deux temps réalisés en Moto3 et en MotoGP ce matin étant plus rapides que les records du tour officiels, établis en course, le record du tour Moto2 était donc l’objectif logique.

A l’occasion des premiers tours de cette séance longue de 40 minutes, Enea Bastianini (Kalex Italtrans Racing Team) réalisait le premier temps de référence en 1’44.959. Puis Tom Lüthi (Kalex Liqui Moly Intact GP) prenait le relais en 1’43.271.

Le Suisse améliorait en 1’43.145, conservant la première position, mais avec seulement 0.001 d’avance sur Remy Gardner (Kalex Onexox TKKR SAG Team) et 0.01 sur son propre coéquipier Marcel Schrötter.

Sam Lowes progressait ensuite assez nettement sur sa Kalex de l’équipe EG 0,0 Marc VDS en 1’42.597. On était alors à plus d’une seconde du record du tour, et midi marquait le milieu de la séance. Kalex occupait à ce moment les douze premières places. Lowes et son coéquipier Augusto Fernández avaient tourné sur des R6 à Misano et Barcelone en même temps que les Superbikes, ce qui semblait donner des résultats positifs.

A midi, seuls sept pilotes sur les trente présents roulaient sur la piste, les autres étant arrêtés aux stands. Lorenzo Dalla Porta 28e et Nicolò Bulega 29e à 3 secondes semblaient en difficulté, bien qu’ayant parcouru neuf tours (comme presque tous les autres) pour le Champion du Monde Moto3 en titre.

Kasma Daniel, en dernière position, coéquipier de Gardner au sein du Onexox TKKR SAG Team, chutait dans le Virage 5, à priori sans gravité.

26 pilotes (sur 30) reprenaient la piste lors des dernières minutes pour tenter de battre le 1’42.597 de Sam Lowes. Tom Lüthi y parvenait magnifiquement en 1’42.422. Il devançait alors le Britannique de 0.175, Enea Bastianini de 0.215 et Jorge Martin de 0.277.

Luca Marini se propulsait en deuxième position en 1’42.502, soit à seulement 0.08 de Lüthi. Ces deux hommes précédaient au final Sam Lowes, Enea Bastianini et le leader du Championnat du Monde Tetsuta Nagashima.

Résultats de la première séance de tests :

Crédit classement : MotoGP.com

Performances de référence :

Record des essais : 1’41.182 par Jorge Navarro (MB Conveyors Speed Up) en 2019

Record du tour : 1’41.539 par Lorenzo Baldassarri (Kalex Flexbox HP 40) en 2019

Vitesse maxi : 259,3 km/h par Federico Fuligni (Kalex Tasca Racing Scuderia Moto2) en 2018

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Tetsuta Nagashima – Red Bull KTM Ajo – Kalex – 25 points

2 Lorenzo Baldassarri – Flexbox HP 40 – Kalex – 20

3 Enea Bastianini – Italtrans Racing Team – Kalex – 16

4 Joe Roberts – Tennor American Racing – Kalex – 13

5 Remy Gardner – Onexox TKKR SAG Team – Kalex – 11

Pour les collectionneurs, l’affiche officielle du Grand Prix :

Photos © Motogp.com / Dorna, équipes et constructeurs, Circuito de Jerez – Ángel Nieto




Tous les articles sur les Pilotes : Thomas Luthi

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP