Le pilote malaisien a effectué une première sortie en piste positive en Moto2 au guidon de sa Speed Up, lors du test qui s’est déroulé durant deux jours à Valence.

Après deux saisons en MotoGP, Hafizh Syahrin a tiré sa révérence au terme du Grand Prix de Valence pour redescendre en Moto2, catégorie qu’il avait quittée fin 2016 et qu’il retrouve cette fois au sein du team Ángel Nieto.

En plus de devoir se réhabituer à la catégorie intermédiaire, le Malaisien doit aussi prendre ses marques sur la Speed Up qu’il ne connaît pas (il a roulé sur Kalex entre 2013 et 2016, ndlr.), puisque l’équipe a fait le choix de rouler avec ce châssis cette année, après avoir roulé sur KTM en 2019.

Après des tests grandement perturbés par la météo à Jerez la semaine dernière, cette fois Syahrin a pu pleinement profiter de la piste à Valence et a ainsi effectué 120 tours qui lui ont permis de mieux cerner sa nouvelle machine. « Je termine ce premier test de Moto2 avec de bonnes sensations », a-t-il commenté. « Nous n’avons roulé qu’un jour et demi, mais cela a été un jour et demi positif. Cela s’est plutôt bien passé le premier jour, et lors du second je me suis concentré sur mon style de pilotage et sur le fait de progresser petit à petit. »

« Nous perdons un peu de vitesse en milieu de courbe, mais c’est dû à la différence entre le Moto2 et le MotoGP. Je commence à me faire à cette moto et je suis content car nous ne sommes pas loin des pilotes les plus rapides. J’ai hâte de recommencer à travailler sur la nouvelle moto en février et de travailler au maximum avec l’équipe. »



Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team