Moto3 Brno Q1/Q2 : Première pole pour Raúl Fernández

par | 8 août 2020

Comme a l’accoutumée, la Moto3 a ouvert le spectacle samedi, avec une liste importante de pénalités pour faire suite à une conduite irresponsable la veille. Ce ne sont pas moins de 15 pilotes qui écopé de 10min de suspension sur le début de la FP3!

La séance s’est déroulée calmement, mais le chaos était de retour sur les 5 dernières minutes, la bataille finale pour accéder à la Q2 étant lancée. Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) a confirmé la vitesse dont il a fait preuve vendredi en devenant l’homme le plus rapide samedi matin, ayant près de six dixièmes de seconde d’avance sur Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team), l’Italien héritant du deuxième après une vague d’annulations en raison d’infractions au drapeau jaune dans le dernier tour. Le premier leader Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia et le leader du championnat Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) ont suivi, à plus de six dixièmes de seconde de la première place et Stefano Nepa (KTM, Aspar Team Gaviota) complétant le top cinq.

Kaito Toba (KTM, Red Bull KTM Ajo), John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) et Jeremy Alcoba (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) ont été les derniers hommes à marquer un temps à moins d’une seconde de Fernandez tandis que Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) a réussi à garder la neuvième place du classement malgré un highside au virage 9 qui a provoqué le drapeau jaune dans le dernier tour. Ryusei Yamanaka (Honda, Estrella Galicia 0,0) complète le top dix, tandis que les 14 premières positions au classement combiné sont attribuées à Gabriel Rodrigo, Yuki Kunii, Niccolo Antonelli et Dennis Foggia. Cela laisse Celestino Vietti, Andrea Migno, Tony Arbolino, Jaume Masia et Darryn Binder lancer la chasse au chrono en Q1 pour accéder à la Q2.

 

Brno Moto3™

2019

2020

FP1

2’08.615 Jaume Masia

2’08.612 Gabriel Rodrigo

FP2

2’08.125 Gabriel Rodrigo

2’09.097 Raul Fernandez

FP3

2’16.962 Jaume Masia

2’07.838 Raul Fernandez

Q1

2’19.006 Raul Fernandez

2’09.267 Tony Arbolino

Q2

2’18.020 Tony Arbolino

2’08.372 Raul Fernandez

Warm-up

2’09.161 Lorenzo Dalla Porta

Course

Canet, Dalla Porta, Arbolino

Record

2’07.622 Alex Rins 2013

 

En ce début d’après-midi, pour débuter la Q1, la température de l’air était de 30°C et celle de la piste de 44°C.

Les pilotes ont pris leur temps et se sont attendus dans les stands avant d’entrer en piste pour saisir cette ultime chance d’accéder à la Q2. Seuls 4 des 16 pilotes participants à cette Q1 seront qualifiés pour la Q2, qui aura lieu immédiatement après.

Dès que Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46) a décidé le premier de quitter les stands, les fauves étaient lâchés, chacun cherchant la meilleure aspiration possible pour réaliser un bon chrono.

Au virage 7, Khairul Idham Pawi (Honda, Petronas Sprinta Racing) et Davide Pizzoli (KTM, BOE Skull Rider Facile.Energy) ont chuté consécutivement, le premier d’entre eux étant victime d’un violent highside et devant faire un passage à la Clinique Mobile pour des examens médicaux. Ce sont les premiers éliminés de cette Q1.

En milieu de séance, le meilleur temps revenait à Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) en 2’09.267, suivi de Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power), du belge Barry Baltus (KTM, PruestlGP) et de Riccardo Rossi (KTM, BOE Skull Rider Facile.Energy)

Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46), présent sur le podium a Jerez, échoue aux portes de la Q2.

Confiants, Tony Arbolino et Darryn Binder ont passé les dernières minutes de la Q1 dans leurs stands respectifs. Les 3e et 4e places étaient bien plus disputées en fin de séance. Bien leur en a pris, ils sont effectivement qualifiés pour la Q2, tout comme Jaume Masia (Honda, Leopard Racing) – dont le chrono avait été annulé en FP3 pour non respect du drapeau jaune – et Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46), qui a été menacé par Carlos Tatay (KTM, Reale Avintia Arizona 77), bien remis de sa chute d’hier, en toute fin de séance.

Place maintenant à la Q2, ces 4 pilotes rejoignant les 14 autres plus rapides des 3 séances d’essais. Tatsuki Suzuki, qui a réalisé les 3 premières poles de l’année, va tenter de conserver son hégémonie.

Après seulement 5min et avant même d’avoir terminé un tour chrono, John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) a été victime à son tour d’un très violent highside. Les qualifications sont terminées pour le pilote britannique, qui sera placé 18e sur la grille.

Le premier chrono significatif était à mettre au crédit de Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) en 2’08.372. Il était suivi de Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse).

Les positions sont restées figées lors du dernier run, un ultime tour lancé chronométré pour espérer améliorer les positions sur la grille, sans succès pour la première ligne.

Raúl Fernández met fin à la suprématie de Tatsuki Suzuki et réalise la première pole position de sa carrière en Moto3. Le leader du Championnat du Monde, Albert Arenas, se qualifie 7e.

Résultats de la séance Q1 du Grand Prix de la République Tchèque Moto3 :

Résultats de la séance Q2 du Grand Prix de la République Tchèque Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com