Le pilote italien s’est entretenu avec GP One au sujet de son excellente saison 2018 et de celle qui l’attend, parmi les favoris pour le titre.


Pilote très discret, Lorenzo Dalla Porta n’en a pas moins terminé 2018 à la cinquième place du Championnat grâce à ses quatre podiums et sa victoire à Misano, la toute première de sa carrière. D’excellents résultats pour une seconde saison dans la catégorie : « 2018 a été une belle année, sauf le début. L’objectif était d’être parmi les cinq premiers au classement final et nous l’avons atteint. On aurait peut-être pu faire mieux mais je crois que la saison a été positive. Elle m’a donné confiance en moi. L’année d’avant j’avais rencontré beaucoup de difficultés mais à présent je sens que je suis redevenu moi-même. »

De nouveau dans l’équipe Leopard en 2019, il est clairement attendu aux avant-postes, à présent que les quatre premiers à avoir terminé devant lui en 2018 (Jorge Martín, Fabio Di Giannantonio, Marco Bezzecchi et Enea Bastianini, ndlr.) sont partis en Moto2. C’était déjà son objectif l’an passé et cela le sera de nouveau cette année : « Être devant est ce que nous souhaitons, que cela soit moi ou l’équipe donc nous ferons tout pour l’être autant que possible. Les conditions pour se battre avec les meilleurs sont réunies alors je suis confiant. »

Cependant, le Moto3 reste très imprévisible et personne ne peut savoir qui tirera finalement son épingle du jeu : « Je pense que nous verrons les mêmes que d’habitude, comme Canet ou Arbolino. En Moto3 néanmoins, tout est possible. Parfois il y a des groupes très nombreux et parfois pas tant que cela. Certains pilotes seront évidemment aux avant-postes mais les surprises ne manquent pas dans cette catégorie. »

L’objectif du titre est dans la tête du jeune italien, et ce malgré l’arrivée de Marcos Ramírez dans l’équipe : « C’est un pilote rapide comme plein d’autres. Nous avons déjà réalisé un premier test ensemble et je ne crois pas qu’il y aura de problèmes au niveau de l’harmonie dans le box. Je ne veux pas trop me projeter mais je pense que jouer le titre est possible. Je connais déjà l’équipe depuis un an et ils me connaissent, on se comprend et c’est très important. De plus, la moto restera la même et c’est un autre point positif. Il ne reste plus qu’à attendre le premier test et à partir chargés à bloc. »

Et si la saison 2019 se passe bien, Dalla Porta aura en tête de passer en Moto2 : « Cela serait l’idée, j’y pense. La saison qui arrive sera ma troisième dans la catégorie en Moto3 donc si les choses se passent bien cela serait bien et possible de monter. »



Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Dalla Porta

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing