Attention, chaud devant ! En Moto3, cette année, tout est à envisager. En quatre Grands Prix disputés, on note quatre vainqueurs différents, une instabilité aussi relevée en Moto2. Mais en Moto3, on a d’authentiques exploits, de l’état de grâce d’un Pawi sous la pluie à un Binder sur un nuage parti dernier et vainqueur. Et si Le Mans nous donnait un compatriote glorieux  sur une moto avec un nom tricolore dessus ? Genre Alexis Masbou et Peugeot ? Impossible n’est pas Français dit-on !

Certes, mais pour se tailler la part du lion avec une machine qui reste un tigre du Bengale, car membre du clan indien Mahindra, il va falloir souder comme un âne. Au sein d’un team toujours dans une tourmente financière et judiciaire et avec un package technique qui n’est pas ce qui se fait de mieux, Alexis Masbou va avoir du travail.

Vingt-quatrième au Qatar, vingt-et-unième en Argentine, tout de même seizième à Austin et un abandon à Jerez après avoir lutté pour la quatorzième position, ce n’est rien de dire que l’Albigeois, malgré une progression, n’arrive pas dans la peau d’un favoris au Mans. Mais contre mauvaise fortune, il faut faire bon cœur, et l’équipier de John McPhee préfère voir les choses du bon angle : « le Grand Prix de France, mon Grand Prix national, est évidemment un moment important de la saison et peut-être plus encore cette année en étant pilote officiel Peugeot » souligne le compatriote de Danilo et de Quartararo. « Notre volonté à tous, pilote comme écurie, est de montrer que nous avons réalisé des progrès importants depuis la première course ».

« Ces progrès, nous avons pu les remarquer course après course mais maintenant, sur nos terres, nous nous devons de les concrétiser par une performance pendant le Grand Prix. Prendre nos premiers points dans des conditions normales ce serait déjà bien mais pointer dans le top10 serait parfait. Pour cela, nous devrons être concentrés du premier au dernier tour car actuellement, la moindre erreur se paye encore cash. L’envie est là et se sentir à la maison ne peut qu’ajouter à notre motivation ».



Tous les articles sur les Pilotes : Alexis Masbou

Tous les articles sur les Teams : Peugeot SaxoPrint RTG