La tension monte en Moto3 sur un tracé de Portimao qui pourrait décider du titre mondial dès ce dimanche. Celui-ci fait l’objet d’un duel entre le pilote Honda Dennis Foggia du team Leopard et le représentant KTM de l’équipe Ajo Pedro Acosta. En plus d’une compétition entre deux pilotes, il y a donc aussi une bataille entre deux constructeurs. Une conjoncture qui n’a pas échappé au directeur technique de l’équipe Leopard, Christian Lundberg qui regrette ouvertement que la solidarité qu’il entrevoit au sein du clan autrichien ne se ressent pas parmi les troupes arborant le blason japonais

Dans ce Grand Prix d’Algarve à Portimao on attend ce dimanche une explication entre Dennis Foggia et Pedro Acosta, mais on semble craindre au sein de l’écurie du premier cité qu’une stratégie de marque trouble les débats. L’alerte est ainsi lancée sur Motosprint par le directeur technique de l’équipe Leopard, Christian Lundberg, qui déclare : « nous savons que le meeting KTM est allé un peu plus loin et à Misano nous en avons peut-être déjà eu un petit avant-goût ».

Il ajoute : « nous sommes conscients que c’est une piste où Acosta sera très rapide. La première fois qu’il a couru ici, il a réussi à gagner immédiatement, donc nous craignons un peu cette situation, car pour nous, il faut que nous finissions absolument devant notre rival. Nous devons être rapides et concentrés sur la course, surtout dans le dernier tour ».

Lundberg évoque aussi les stratégies qui se créent, notamment chez KTM qui semble avoir eu une réunion avec tous ses pilotes. L’ordre du jour ? La demande de se montrer attentif envers Pedro Acosta… « On sait que ce rendez-vous est allé un peu plus loin. A Misano nous en avons peut-être eu un petit avant-goût, nous avons même vu Binder qui a considérablement ralenti dans les derniers tours ».

Pedro Acosta

Leopard Honda : “nous sommes conscients d’être absolument seuls

L’homme de Leopard Honda met alors les pieds dans le plat : « Honda a un autre type de fair-play, donc il ne s’implique pas dans ces choses et pense que les courses doivent être gagnées sur la piste avec les performances des pilotes et des motos. Nous sommes conscients d’être absolument seuls dans ce championnat et nous devons essayer de gagner et c’est tout ».

A tout le moins, Foggia pourrait tout de même compter sur son équipier Artigas : « si on a un minimum de maîtrise il faut essayer de l’exploiter, le seul qui peut mettre notre rival derrière on l’a chez nous, on espère qu’il est réceptif et on espère qu’il n’a pas déjà été sensibilisé par son prochain constructeur. De notre côté, nous pensons avoir une excellente relation avec le pilote donc j’espère qu’il nous donnera un coup de main ».

Alors, à quoi peut-on s’attendre en course ? « À mon avis, aucun des pilotes KTM ne se battra avec un couteau entre les dents avec Acosta. A Misano, je pensais qu’Antonelli pouvait faire une belle course car il était rapide même sur le mouillé, mais ensuite nous avons vu qu’aucun de ces gars ne s’est battu avec le leader du championnat. On espère, qu’au moins, il y aura des Honda qui essaieront de se battre un peu ». Le message est passé…



Tous les articles sur les Pilotes : Dennis Foggia

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing