John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) est l’homme à battre en Moto3 avant les qualifications samedi après-midi. C’est en effet lui qui a réalisé le meilleur tour du WE lors de la FP3 au Grand Prix Saint-Marin. L’Ecossais a terminé avec seulement 0,002 seconde d’avance sur Celestino Vietti (KTM, SKY Racing Team VR46), lui-même victime de deux chutes dans les dernières étapes de la séance de 40 minutes.

Le calme avant la tempête, c’est comme cela qu’on pourrait résumer la première session de la journée pour la catégorie Moto3. John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) a passé la majeure partie de la séance en haut des feuilles de temps, mais le chrono de référence, établi par Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) ce vendredi, n’a été battu qu’à la fin de séance. Malgré un challenger de taille nommé Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46), McPhee est resté l’homme le plus rapide au classement cumulé, deux millièmes de seconde plus rapide que l’Italien. Vietti peut s’estimer heureux de se classer deuxième après avoir chuté deux fois lors de sa séance, une fois au virage 2 puis au virage 8. Le leader du championnat, Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota)est troisième, à seulement deux centièmes de la tête.

Le leader de la journée de vendredi, Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) a perdu sa couronne mais n’était qu’à un demi-dixième de McPhee, Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) complétant le top cinq. Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46) en sixième position était toujours à moins d’un dixième de seconde du leader, Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0), Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia), Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) et Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) complétant le top dix.

Les dernières places qualifiant directement en Q2 ont été assurées par Stefano Nepa, Jeremy Alcoba, Jaume Masia et Filip Salac, tandis que Niccolo Antonelli, Romano Fenati ou Ayumu Sasaki ont échoué près du but, en étant à plus de sept dixièmes du meilleur temps de la matinée.

Les écarts demeurent très serrés à l’issue de cette FP3 et promettent déjà une course de dimanche très disputée.

Voici le tableau qui nous rafraîchit la mémoire, avant le début de ces qualifications…

Misano1 Moto3™

2019

2020

FP1

1’42.824 Albert Arenas

1’42.501 Raul Fernandez
FP2

1’43.017 Albert Arenas

1’42.783 Tatsuki Suzuki
FP3

1’42.127 Gabriel Rodrigo

1’42.415 John McPhee
Q1

1’43.161 Niccolo Antonelli

1’42.511 Tony Arbolino
Q2

1’42.844 Tatsuki Suzuki

1’42.403 Ai Ogura
Warm Up

1’43.205 Kaito Toba

Course

Suzuki, McPhee, Arbolino

Record

1’41.823 Jorge Martin 2018

 

En ce début d’après-midi, pour débuter la Q1, la température de l’air était de 29°C et celle de la piste de 39°C.

Seuls 4 des 16 pilotes participants à cette Q1 seront qualifiés pour la Q2, qui aura lieu immédiatement après.

Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team), qui était sur le podium du dernier GP, fait partie des favoris pour ces 15min de séance qualificative.

Le premier pilote à tenter d’assurer sa place en Q2 a été Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team), avec un tour bouclé en 1’43.269. Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team), Alonso López (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team) et Niccolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse) complètent le top 4 provisoire, à 5min du drapeau à damiers.

Il faut jouer des coudes dans le trafic pour espérer réaliser un bon temps.

A 3min de la fin de la Q1, Riccardo Rossi (KTM, BOE Skull Rider Facile.Energy) prend la 4e place, synonyme de qualification provisoire en Q2, au dépend de Niccolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse), mais c’était sans compter sur le dernier run de Ayumu Sasaki (KTM, Red Bull KTM Tech3) qui améliore son temps pour passer à son tour 4e de cette Q1. Les places sont chères pour accéder en Q2, le dernier tour chrono promet d’être animé!

A l’issue de la Q1, et d’un dernier tour très animé, c’est finalement Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) qui réalise le meilleur temps, en 1’42.511, devant Romano Fenati et son coéquipier Alonso López du Sterilgarda Max Racing Team. Riccardo Rossi (KTM, BOE Skull Rider Facile.Energy) est le quatrième pilote à se hisser en Q2.

Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power), qui termine 5e, en est quitte pour une énième remontée fantastique demain en course.

Place maintenant à la Q2, les 4 pilotes les plus rapides de la Q1 rejoignant les 14 autres plus rapides des 3 séances d’essais. Les pilotes ont pris leur temps et se sont attendus dans les stands avant d’entrer en piste pour saisir cette ultime chance d’être bien placé sur la grille.

De nombreux pilotes n’ont effectué qu’un seul tour avant de rentrer aux stands, afin de préserver leurs pneus et leurs machines pour une fin de séance qui s’annonce palpitante. En effet, après 5min de cette Q2, aucun tour chrono n’a été réalisé.

Comme souvent cette année, les limites de la piste sont étroitement surveillées.

C’est Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) qui établit le temps de référence de cette Q2 en 1’42.608. Au même instant, John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) perd l’avant sans gravité au virage 4, et revient en piste immédiatement, le couteau entre les dents. Lui qui a mené la FP3 souhaite confirmer cet après midi en qualifications.

A 5min du drapeau à damiers, on retrouve Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) devant Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse).

Ce dernier utilise l’aspiration d’Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46) et lui prend la provisoire en 1’42.414, à 3min du damier.

Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) s’empare du meilleur chrono dans les dernières secondes, mais Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) réalise un dernier secteur d’anthologie et réalise la première pole position de sa carrière en Moto3.

Il devance donc Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse).

Classement de la séance Q1 du Grand Prix de Saint Marin Moto3 :

Classement de la séance Q2 du Grand Prix de Saint Marin Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Ai Ogura