Paolo Simoncelli et ses deux pilotes au sein de la Sic 58 Squadra Corse, Niccolò Antonelli et Tatsuki Suzuki, ont répondu aux questions de leurs fans dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de l’équipe. La traduction se trouve en-dessous.

Qu’est-ce que cela te fait de courir pour cette équipe ?
Niccolò Antonelli : Pour moi c’est vraiment important, et c’est également une fierté de porter les couleurs de cette équipe qui a une histoire si importante.
Tatsuki Suzuki : Moi j’aime surtout courir aux côtés de Paolo et être avec lui ainsi qu’avec cette équipe qui est comme une famille. Je me sens très bien, je suis très content, et puis il y a une grande histoire derrière l’équipe avec Marco qui était un grand pilote.

Quelles sont les valeurs de l’équipe ?
Paolo Simoncelli : Ce n’est pas compliqué : ce sont les valeurs de toutes les équipes ! Selon moi nous sommes une équipe « familiale » dans laquelle il y a des règles et où nous essayons de nous aider et de résoudre les problèmes ensemble. C’est vrai que c’est pour moi la meilleure façon de diriger une équipe : comme une famille.

Quelles qualités de Marco souhaiterais-tu avoir ?
Tatsuki : Je voudrais être comme Marco, surtout pour ses cheveux ! (Rires)
Niccolò : J’aimerais avoir sa détermination et l’approche positive des courses qu’il avait toujours.

Comment va ton épaule ?
Niccolò : Elle va mieux. Après la pause estivale cela a été important de récupérer car elle a beaucoup bougé durant les dernières courses, aussi bien en essais qu’en course, mais là je me sens mieux.

Qu’est-ce que tu préfères à Riccione ?
Tatsuki : Ce que je préfère le plus à Riccione est l’été… enfin les filles en été !

Si tu arrivais en MotoGP, quel pilote voudrais-tu avoir comme coéquipier ?
Tatsuki : J’aimerais rouler en MotoGP… peut-être avec Maverick (Viñales).
Niccolò : Cela s’annonce malheureusement un peu compliqué, mais j’aimerais rouler avec Vale (Valentino Rossi).

Un moment inoubliable cette saison ?
Paolo : Pour l’instant nous n’avons pas encore de moments inoubliables, mais c’est sûr que la première pole position au Qatar a été un très beau moment.

Qu’as-tu ressenti en faisant la pole au Qatar ?
Niccolò : Cela a été une grande émotion, mais je ne m’y attendais pas, et l’équipe non plus. A présent c’est important d’en faire plus car beaucoup de courses sont passées depuis et nous avons besoin d’autres émotions fortes comme celle-ci.

Te sens-tu mal lorsque tu chutes et que tu dois rentrer au box où t’attend Paolo ?
Tatsuki : Si c’est juste une petite chute, non. Le problème est lorsque la moto fait des tonneaux et finit détruite. A ce moment-là je n’ai pas envie d’aller au box, je veux juste rentrer chez moi car je sais que Paolo sera énervé.

Qui sera le pilote de la Moto-E ?
Paolo : Je n’ai pas encore décidé qui sera le pilote mais nous avons beaucoup de « prétendants » donc nous allons voir qui représente la meilleure option pour nous.

Quels conseils donnerais-tu aux pilotes du Championnat Junior qui souhaitent arriver en Mondial ?
Tatsuki : Gaz à fond !
Niccolò : Hormis cela, j’ajouterais qu’il faut qu’ils attendent le bon moment pour le faire, qu’ils soient prêts et qu’ils aient gagné le plus possible dans les petites catégories.

Pourquoi as-tu choisi le 23 et le tigre ?
Niccolò : J’ai choisi le 23 car mon père roulait aussi avec ce numéro. Nous sommes tous les deux nés le même jour du même mois, donc j’aime porter le 23. Pour ce qui est du tigre, j’ai toujours aimé cet animal depuis que je suis petit. Mon père m’a toujours offert des images avec des tigres que j’accrochais dans ma chambre. En plus c’est un animal élégant, surtout dans ses mouvements, donc cela m’inspire.

As-tu appris le romagnol ?
Tatsuki : (Cite une célèbre phrase de Riccione).

Pour vous, qui est Paolo ?
Niccolò : Pour moi Paolo est une figure importante de l’équipe car c’est non seulement le team manager, mais il a également beaucoup d’expérience et il sait donner de bons conseils dans les moments difficiles.
Tatsuki : Même en-dehors de la piste je le vois presque tous les jours donc je peux dire qu’il fait partie de ma famille.

Qu’attends-tu de la seconde partie de la saison ? Le podium est-il à votre portée ?
Paolo : Cette question est simple ! Nous voulons gagner, point.



Tous les articles sur les Pilotes : Niccolo Antonelli, Tatsuki Suzuki

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse