La liste provisoire des Moto3 publiée en novembre dernier comportait deux incertitudes au sujet des teams RBA BOE Skull Rider et SIC58 Squadra Corse. L’une d’entre elles vient de se dissiper avec l’arrivée de Makar Yurchenko en tant que pilote titulaire de l’équipe restructurée Boé Skull Rider Mugen Race….

Né à Saint-Pétersbourg le 29 juillet 1998, Makar Yurchenko est un pilote Kazakh qui a couru une année en Red Bull MotoGP Rookies Cup (15e en 2015) et 2 années en championnat FIM CEV (14e en 2016, 10e en 2017) avant d’intégrer le championnat du monde Moto3 au sein du team CIP-Green Power d’Alain Bronec.

Hélas, après seulement 7 courses, l’équipe française se voit contrainte d’arrêter sa collaboration pour des raisons financières. Le pilote de 20 ans refera une apparition avec le team Marinelli Snipers à Sepang, mais là encore, cela ne se poursuivra pas.

Aujourd’hui, il signe avec BOÉ Motorsports, qui est ce qui reste du RBA Racing Team.

Explications…

RBA Racing Team avait été créé fin 2013 par José Gutiérrez Boé et Ricardo Rodrigo, président du groupe RBA et papa de Gabriel Rodrigo. Avec la collaboration d’Aleix Espargaró, et grâce à son expérience dans le monde de la compétition, l’équipe s’est avérée dès le début être une structure compétitive, d’autant qu’elle bénéficiait de l’apport financier de Skull Rider, une marque de lunettes et de mode dans laquelle est très impliqué Jorge Lorenzo.

Pour 2019, Gabriel Rodrigo passant chez Gresini en Moto3, son papa se retire également du team RBA BOE Skull Rider qui prend donc l’appellation Boé Skull Rider Mugen Race.

L’autre pilote est le Japonais Kazuki Masaki et les motos utilisées sont des KTM.



Tous les articles sur les Pilotes : Makar Yurchenko

Tous les articles sur les Teams : RBA Boé Skull Rider