Après avoir passé la Q1, Celestino Vietti s’est qualifié pour la première fois de sa carrière en pole position sur son 19ème Grand Prix de la catégorie. Il est ainsi la 10ème poleman différent depuis la course d’ouverture au Qatar, ce qui équivaut au plus grand nombre de titulaires d’une pole de la saison de Moto3 depuis 2016.

Vietti est le premier rookie à remporter la pole en Moto3 depuis que Joan Mir était en pole au Grand Prix d’Autriche en 2016 alors qu’il s’apprêtait à remporter son premier succès en Grand Prix. C’est la quatrième pole position d’un pilote KTM depuis le début de l’année et la deuxième position de pointe consécutive du constructeur autrichien, avec le Qatar et l’Argentine.

L’Italien du team Sky VR46 peut-il être ainsi considéré comme le favori de cette quinzième manche du championnat ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits…

Buriram Moto3™

2018

2019

FP1

1’43.415 Jakub Kornfeil

1’42.789 Andrea Migno
FP2

1’43.468 Ayumu Sasaki

1’43.107  Gabriel Rodrigo
FP3

1’42.440 Fabio Di Giannantonio

1’54.989S Ai Ogura
Q1

XXX

1’43.579 Celestino Vietti
Q2

1’42.235 Marco Bezzecchi

1’42.599 Celestino Vietti
Warmup

1’42.535 Lorenzo Dalla Porta

1’43.027 Albert Arenas
CourseDi Giannantonio, Dalla Porta, FoggiaArenas, Dalla Porta, López
Record

1’42.235 Marco Bezzecchi (2018)

Marcos Ramírez s’est qualifié à la deuxième place et il est le pilote Honda le plus haut placé, égalant sa meilleure performance en qualifications réalisée en Allemagne l’année dernière. Albert Arenas s’est qualifié à la troisième place en tant que deuxième pilote KTM, égalant son meilleur résultat en qualifications de l’Autriche lors des qualifications Moto3, qui était aussi son dernier départ au premier rang.

Kaito Toba s’est qualifié à la quatrième place, ce qui est son meilleur résultat en qualifications depuis sa quatrième place au Grand Prix d’Autriche. Alonso López s’est qualifié en cinquième position, ce qui représente la meilleure performance de sa carrière en Grand Prix.

Deuxième du championnat, Arón Canet s’est qualifié à la sixième place, ce qui est la huitième fois cette année qu’il se montre parmi le top 6. Le pilote Max Biaggi court à Buriram pour la première fois de la saison, après avoir raté le Grand Prix l’année dernière à cause d’une blessure.

Le leader du championnat Lorenzo Dalla Porta, qui a terminé à la deuxième place l’an dernier en Thaïlande, s’est qualifié à la 10e place. C’est la sixième fois cette année qu’il se présente ainsi en dehors des trois premières lignes de la grille.

Il fait 31,1 degrés sur la piste et 47,3 degrés sur la piste. Les pilotes sont s’élancer pour 22 tours sous un franc soleil.

On notera le forfait de Gabriel Rodrigo qui ne prendra pas la piste, ce dernier ayant lourdement chuté lors du Warmup ce matin et s’étant fracturé le pied.

C’est parti et c’est Ramírez qui sort en tête au sortir du premier virage devant Arenas et López. Beau départ d’Arbolino qui partait huitième et qui est déjà quatrième et dans la foulée passe second.

Les motos du team Leopard sont très fortes dès cet entame présentant une vitesse de pointe efficace. Le leader du championnat Dalla Porta est sixième, Canet, son adversaire direct, est onzième. Très légère avance de Ramírez qui a maintenant un peu d’avance sur le reste des troupes. López, troisième porte une attaque sur Arbolino, il est maintenant second.

3 tours de faits et Suzuki tente une offensive aux avant-postes mais est aussitôt repris par Ramírez. Il y parvient tout de même dans la courbe suivante.

Dalla Porta fait l’effort est maintenant second, Arenas pointe au troisième rang. Arbolino est maintenant quatrième, Ramírez, cinquième. Canet pousse aussi et parvient à doubler Ramírez, il pointe maintenant au cinquième rang.

Dalla Porta mène la tête du trio composé d’Arenas et d’Arbolino. Le trio qui s’est détaché du reste du groupe.

Chute de Suzuki, Canet et McPhee au sol dans le virage 12. C’est Binder qui a fait tombé tout ce petit monde, se loupant et venant percuter le frein de Canet. Incident qui va faire l’objet d’une enquête.

A 10 tours du but, le top10 est le suivant : Dalla Porta, Arenas, Ramírez, Arbolino, López, Foggia, Binder, Sasaki, Migno et Vietti. 

Arbolino chute dans le classement il est vingtième, il semblerait que ce dernier est fait un écart pour rattacher son gant..

Ride through pour Binder suite à l’incident qu’il a occasionné sur Canet, McPhee et Suzuki. Le titre de champion s’envole peu à peu sur cet entre-fait pour le pilote KTM.

Canet a tout de même repris la piste après avoir fait un retour aux stands.

Chute de Sasaki dans le virage 1.

Il reste 5 tours à effectuer et c’est Dalla Porta qui est toujours à la tête des opérations devant Arenas sur la KTM, Ramírez, Migno et López.

Chute de Garcia dans le virage 1. Arenas porte une attaque sur Dalla Porta mais est repris au freinage par le pilote Leopard. Son ambition est claire…

Chute de Migno et Ogura dans le virage 1. Devant ils sont trois à pouvoir aller chercher la victoire dans ce dernier tour : Arenas qui a pris les commandes devant Dalla Porta et López.

Victoire d’Arenas devant Dalla Porta et López, ce dernier pourrait être sous le coup d’une sanction, il a été averti trois fois en course pour “non respect des limites de piste”. Pas de sanction pour López qui conserve son podium.

Résultats complets :

Crédit classement: MotoGP.com

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Albert Arenas

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team