Niccolò Antonelli ne sera pas de la partie à l’occasion du Grand Prix de Thaïlande qui s’en vient ce week-end. Le pilote SIC58 Squadra Corse souffre toujours de ses deux fractures : l’une au poignet gauche et l’autre à la clavicule droite, occasionnées lors d’une lourde chute à Misano, lors du Grand Prix de Saint Marin.

Il était pourtant l’un des prétendants au titre en Moto3 avec une victoire en poche cette saison à Jerez, il arrivait ainsi à Misano avec 53 points de retard sur le leader du championnat, Lorenzo Dalla Porta. Un retard mince à combler si la chance venait à lui sourire. Eh bien, il n’en fût rien, bien au contraire…

Après avoir violemment chuté en plein milieu de la piste, l’Italien a été percuté par la moto de son compatriote Celestino Vietti. Tout d’abord rapidement debout, on pensait que l’incident en resterait là, mais son fan club officiel a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il souffrait de deux fractures : l’une au poignet gauche et l’autre à la clavicule droite. Deux fractures nécessitant notamment la pause d’une plaque pour stabiliser son poignet.

L’ancien pilote de la VR46 Riders Academy s’est fait porté pâle pour le Grand Prix d’Aragon. Niccolò Antonelli sera donc de nouveau absent lors de la quinzième manche du championnat à Buriram, quinze jours n’ayant pas été suffisant pour se remettre complètement de ses blessures. Le pilote âgé de 23 ans espère pouvoir faire son retour à Motegi, pour le Grand Prix du Japon qui se déroulera du 18 au 20 octobre.

Pour l’heure, c’est le pilote Italien, Kevin Zannoni qui le remplacera ce week-end au guidon de sa Honda. Ce sera la quatrième fois que le jeune pilote âgé de 20 ans, champion d’Italie, œuvrera en mondial. Sa dernière participation en tant que wildcard remonte à Mugello où il a piloté pour le compte RGR TM Racing Factory. Il en avait résulté un zéro pointé, “Zanna” n’ayant pas fini la course.

Tous les articles sur les Pilotes : Niccolo Antonelli

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse