Quelle étrange qualification lors de la première manche du championnat MotoAmerica Superbike à Austin : Celui qui partira depuis la pole position, en l’occurrence Jake Gagne, n’a pas participé à la deuxième séance qualificative, laissant à Danilo Petrucci et aux autres l’opportunité de le battre. En vain !

Retour en arrière…

Essais libres 1 :

Lors de l’unique séance d’essais libres, tout le monde a pris ses marques sur le circuit des Amériques et, de façon logique, on a retrouvé les têtes d’affiche en haut du classement, à commencer par un trio de Yamaha emmené par un Cameron Petersen promu chez Fresh N’ Lean Progressive Yamaha Racing, Mathew Scholtz (Westby Raccing) et l’incontournable Jake Gagne (Fresh N’ Lean Progressive Yamaha Racing) devant l’inconnu du jour, Danilo Petrucci sur sa Ducati Warhorse HSBK Racing Ducati New York.

 

Qualification 1 :

 

La première qualification voyait les choses « rentrer dans l’ordre » avec la pole position provisoire du champion en titre, Jake Gagne.
Seul Danilo Petrucci parvenait à s’intercaler entre les deux Yamaha officielles, faisant preuve d’une belle capacité d’adaptation aux pneus Dunlop. Mais qui en doutait, après être passé du MotoGP au Dakar ?

 

 

Qualification 2 :


C’est là où les choses ont pris une allure surnaturelle…
Moto en panne, Jake Gagne n’a pas pu aligner un tour. Et son coéquipier en a fait deux, avant de tomber lui aussi en panne !
Pendant ce moment de haute tension chez Fresh N’ Lean Progressive Yamaha Racing, les adversaires s’en donnaient à cœur-joie, Danilo Petrucci le premier en menant le classement jusqu’à deux minutes de la fin de séance. Surpassé par Mathew Scholtz dans son dernier tour, l’Italien était sur le point de reprendre l’ascendant mais a dû élargir sa trajectoire et se contente de la deuxième position.
Soulagement pour Jake Gagne, son chronos du matin lui permettait de conserver la pole position, pour 34 millièmes !

 

Classement combiné :