L’une des courses les plus spectaculaires de l’histoire de l’AMA Superbike s’est déroulée sous une pluie battante au Barber Motorsports Park samedi et c’est une course qui ne sera pas oubliée de sitôt, surtout si vous vous appelez Cameron Petersen. Ou Mathew Scholtz. Ou Loris Baz.

Cameron Petersen a remporté sa première victoire en MotoAmerica Superbike sur sa Suzuki M4 ECSTAR après avoir chuté une fois sous la pluie battante. Mathew Scholtz du team Westby Racing a terminé deuxième après avoir lui aussi chuté sous la pluie. Enfin, Loris Baz du team Warhorse HSBK Racing Ducati New York a terminé troisième après avoir également chuté sous la pluie battante.

Et cela se traduit par le fait incroyable que les trois pilotes sur le podium ont chuté lors de la même course, et qu’ils sont montés sur le podium. C’est la première fois dans l’histoire de l’AMA Superbike que cela se produit.

 

 

La première victoire de Cameron Petersen en HONOS Superbike fait de lui le 62e pilote de l’histoire à remporter une course AMA Superbike et le deuxième d’Afrique du Sud. Cette victoire a également largement contribué à consolider l’emprise de Cameron Petersen sur la troisième place du Championnat MotoAmerica Superbike 2021 avec deux courses à disputer dimanche au Barber Motorsports Park.

Cameron Petersen a eu l’aide de Mère Nature pour arrêter la série de victoires consécutives de Jake Gagne, le nouveau Champion MotoAmerica Superbike 2021 a chuté alors qu’il était en tête au deuxième tour, remontant sur sa machine, s’arrêtant au stand pour des réparations, puis terminant finalement 12e.

 

 

Loris Baz a eu la chance de pouvoir courir après qu’un violent highside vendredi l’a laissé avec un poignet droit endommagé. N’ayant pas pu participer aux essais qualificatifs, il a également été contraint de partir de la dernière ligne. Il remontait dans le peloton et rattrapait la bataille entre Mathew Scholtz et Cameron Petersen, avant chuter et de reprendre la piste à la neuvième place. De là, il a de nouveau tout donné et est revenu à la troisième place pour son septième podium de la saison. Les conditions humides ont facilité la tâche de son poignet blessé, mais la chute en course lui a laissé un repose-pied droit très endommagé et un guidon droit plié presque jusqu’au réservoir.

« Le (temps humide) a facilité les choses, puis je suis tombé à nouveau lors de la course », a déclaré Loris Baz. «Le côté de la moto, en particulier le guidon, était complètement tordu, donc je ne sais même pas comment j’ai réussi à repartir. Celui-ci était plié dans le sens inverse. C’était si dur de toucher le frein. J’ai juste essayé de survivre après ça. De plus, les conditions, à ce moment-là, la pluie était forte. Je pense que nous nous sommes tous bien amusés, puis il a commencé à pleuvoir davantage. J’aurais dû me battre jusqu’au bout, mais c’est sûr, quand on fait de l’aquaplanage avec un 1000cc dans le virage 15, c’est vraiment effrayant. Cette course était tellement étrange. »

 

 

Une course héroïque de la part de tous les pilotes, et notamment de Loris ! Il reste 2 manches ce dimanche, pour la dernière de la saison. Le résumé en vidéo parle de lui même :

 

 

Résultats de la course 1 de Superbike à Barber Motorsports Park :

Crédit classement : MotoAmerica



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz