Cela fait maintenant 17 ans (en juin 2004) que le championnat AMA Superbike, aujourd’hui dénommé MotoAmerica, n’a pas posé ses valises sur le Brainerd International Raceway, dans le Minnesota ! Quant au Championnat du monde Superbike, il faut remonter à la dernière des trois éditions, en 1991, pour y retrouver les deux victoires de Doug Polen sur sa Ducati.

Autant dire que le tracé est quasiment inconnu pour tous les pilotes actuels du championnat américain, ce dont Loris Baz espère profiter lors de ce 6e rendez-vous pour continuer son acclimatation aux tracés américains souvent difficiles.

Loris Baz : « Pour être honnête, ce n’est pas le circuit où je suis supposé être impatient de courir (sourire). Nous y avons fait un essai mais ce n’était pas le tracé complet que nous allons utiliser, mais je pense que cela pourra être une belle course car il y a deux virages vraiment rapides. Je pense que ce sera très fun d’y piloter, donc nous verrons bien. La bonne chose, c’est que ce sera une nouveauté pour tout le monde.
C’est une piste délicate pour doubler, un peu comme à Laguna Seca, donc les qualifications seront importantes. Le genre de piste où vous devez être un peu malin. Vous attaquez toujours mais vous essayez d’attaquer davantage le vendredi que le samedi et le dimanche, et si vous commettez une erreur, vous le faites le vendredi comme je l’ai fait à Laguna. Pour nous, la clé sera de ne rencontrer aucun problème durant le week-end. »

 

Situé au nord de Minneapolis, le tracé du Brainerd International Raceway (en rouge) comporte 13 virages et mesure 4 kilomètres. Il peut être décomposé entre une partie très rapide (virages #1 et #2) et une partie plus sinueuse, avec en particulier l’atypique virage #8.

 

Deux dixièmes derrière l’incontournable Jake Gagne en FP1, Loris Baz a réduit son écart à un dixième sur le leader du championnat en FP2, une séance notablement plus rapide que la précédente. Le tout sous l’œil de Paolo Ciabatti

 



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz