Santi Hernandez est le chef mécanicien de Marc Marquez, et donc celui qui vit au plus près de l’octuple Champion du Monde dans le box Honda. Mais aussi dans la vie. Car ce poste stratégique, il ne l’occupe pas d’hier. Une place qui a pris une autre dimension depuis la blessure du pilote et les difficultés rencontrées pour revenir dans le box Repsol. Pour commencer… Car le chemin est encore long et certainement semé d’embûches avant de retrouver la dynamique qui était celle d’avant ce terrible Grand Prix d’Espagne de juillet 2020. Mais justement, c’est dans ces moments de crise que se révèlent lez hommes et se bâtissent les légendes…

Santi Hernandez s’est laissé aller à la confidence sur la chaîne Twitch de Siro López à propos de son pilote Marc Marquez. Des propos relayés par Motosan qui permettent d’en connaître encore un peu plus sur le phénomène de Cervera. Un charisme qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne se construit pas en collectionnant les victoires. Il dit : « ce qui distingue Marc Marquez n’apparait pas quand il gagne, parce que quand tu gagnes, nous sommes tous très bons et très gentils. Ce que j’apprécie le plus chez Marc, c’est dans les moments difficiles, quand les choses ne marchent pas, c’est quand il joue le grand capitaine qu’il est ».

Santi Hernandez

Santi Hernandez : “peu importe à quel point les choses tournent mal, il ne vous manquera jamais de respect

De là on découvre toute la dimension de l’homme derrière le pilote : « c’est une équipe, il sait très bien gérer tout le monde et surtout son caractère. Il sait dire les choses, mais pas en colère ou irrespectueux. Ce que j’admire le plus chez Marc, c’est que peu importe à quel point les choses tournent mal, il ne vous manquera jamais de respect, au contraire, il vous dira toujours les choses bien, sérieusement et il vous parlera des problèmes. Mais avec une positivité pour pouvoir trouver la solution. Je pense que c’est ce qui aide dans les moments difficiles pour que tout le monde soit serein pour trouver la solution ».

« Lorsque le pilote devient nerveux et que la façon dont il dit les choses n’est pas la plus correcte, c’est à ce moment-là que nous commençons tous à devenir nerveux et qu’au lieu de trouver des solutions, nous trouvons plus de problèmes » précise Hernandez sans faire allusion à quiconque dans le box Honda Repsol. « Dans ce cas, Marc, quand les choses tournent mal, même s’il se plaint, a la capacité de nous le faire tous bien prendre. C’est très positif pour lui et pour ceux d’entre nous qui travaillent autour de lui ».

Il termine : « j’ai la chance de le connaître en tant que personne, pour moi c’est un garçon normal, avec un très bon cœur. Il y aura des gens qui l’aimeront, il y aura des gens qui n’aimeront pas, mais ce que vous voyez à la télévision est ce qu’il est, une personne heureuse et gentille.  Il ne joue pas un rôle, il est juste comme ça ».

Santi Hernandez



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team