Après Austin et Road Atlanta, le championnat Superbike MotoAmerica pose ses valises ce weekend en Virginie, sur le Virginia Int’l Raceway, plus communément appelé VIR.

A sa tête, Danilo Petrucci (Warhorse HSBK Racing Ducati NYC) mène avec sa Panigale V4 R sur Mathew Scholtz (Westby Racing) qui pilote une Yamaha YZF-R1. Les deux hommes ont pourtant connu des mésaventures à Road Atlanta, l’Italien devant abandonner à cause d’une surchauffe moteur causée par une attente trop longue sur la grille de départ et le Sud-Africain chutant alors qu’il se battait pour la deuxième place.

Mais ces incidents sont moins graves que ceux qui ont pénalisé le champion en titre Jake Gagne (Fresh N Lean Progressive Yamaha) et son coéquipier Cameron Petersen qui ont aligné les résultats blancs lors des trois premières courses, que ceux-ci aient été causés par des (sérieux) problèmes mécaniques ou des chutes.

Au final, Danilo Petrucci mène de 15 points d’avance mais, avec deux courses par weekend, tout reste ouvert, y compris dès ce troisième affrontement.

  1. Danilo Petrucci 75 Ducati
  2. Mathew Scholtz 60 Yamaha
  3. Cameron Petersen 49 Yamaha
  4. Hector Barbera 46 BMW
  5. Richie Escalante 42 Suzuki
  6. Jake Gagne 41 Yamaha

Vendredi, lors de la première qualification, Jake Gagne avait obtenu la pole provisoire en 1’24.371 devant Mathew Scholtz et Danilo Petrucci à un dixième.

Hélas pour le pilote italien, le rythme s’accélérait de 8 dixièmes en qualification 2, toujours sous l’impulsion de Jake Gagne qui connaît le vallonné circuit par coeur, alors que Petrux ne progressait que de 3 dixièmes.
Résultat, La Ducati #9 n’obtient que le 4e temps sur la grille, derrière une première ligne entièrement constituée de Yamaha.

 

Lors de la course 1 qui s’est déroulée avec 31° dans l’air et 46° sur la piste, Jake Gagne n’a laissé aucune chance à ses adversaires, même si Danilo Petrucci a tout donné en début de course en se positionnant tout de suite à la deuxième place.
Mais il était dit que le Californien était intouchable sur ce tracé où il a remporté les deux courses l’an passé, et le représentant Ducati devait non seulement laisser partir le champion en titre mais aussi s’incliner ensuite face aux attaques des deux autres Yamaha de Mathew Scholtz puis Cameron Petersen.

Triplé Yamaha d’autant plus retentissant que la Panigale franchit la ligne avec plus de 15 secondes de retard !

Au championnat, Danilo Petrucci mène toujours, mais avec seulement 8 points d’avance sur Mathew Scholtz et 22 sur Jake Gagne qui comble peu à eu son retard…