De Alessio Piana / Corsedimoto.com

Jake Gagne réaffirme sa supériorité dans la course 2 du MotoAmerica Superbike en Virginie, avec Loris Baz qui célèbre son premier podium à l’étranger avec Ducati.

Outre-Atlantique, un sportif se voit souvent attribuer, parfois de manière inappropriée, la qualification de “à un autre niveau”. Une terminologie qui semble bien trop excessive, mais qui reflète parfaitement ce que Jake Gagne a fait jusqu’à présent en MotoAmerica Superbike. Maintenant dans sa deuxième année avec Attack Yamaha, après s’être débarrassé de la présence inconfortable du multiple champion Cameron Beaubier dans le box, il semble être inarrêtable. Comme lors de la première course,  il a une nouvelle fois monopolisé la scène lors de la deuxième course sur le Virginia International Raceway, dominant et obtenant sa troisième victoire consécutive de la saison. Loris Baz, qui a terminé deuxième, a célébré son premier podium américain avec Ducati.

GAGNE INAPPROCHABLE
Ancien champion de la Red Bull MotoGP Rookies Cup et star du World Superbike 2017-2018 avec Ten Kate Honda, Jake Gagne a construit et reconstruit sa carrière dans son pays natal ces dernières années. Second l’an dernier comme coéquipier du matamore Cameron Beaubier, cette année en tant que chef d’équipe il n’y a pas d’histoires. En 4 courses, 3 victoires, ne subissant qu’un zéro pointé dans la première manche de Road Atlanta pour un problème technique. Le fil conducteur de ces victoires est le mode de réussite: une pôle record, un rythme effréné mettant à mal le record en course, et un écart abyssal avec les poursuivants les plus directs. Des chronos de 1’25” avec même plusieurs tours en 1’24”, Jake Gagne a laissé Loris Baz à 13 secondes de lui, faisant un clin d’œil à la tête du championnat.

SCHOLTZ RÉSISTE
Pour battre ce Gagne, il faut savoir profiter des occasions favorables et, surtout, ne pas faire la moindre erreur. Mathew Scholtz, toujours leader du championnat, a jusqu’à présent connu les deux situations : la victoire dans la course 1 à Road Atlanta, mais aussi un épisode malheureux au départ de cette deuxième manche à VIR. Dans la confusion générale du premier virage, il s’est accroché avec Cameron Petersen, entamant une furieuse remontée depuis le fond du peloton jusqu’à la troisième position finale. L’arrivée n’a pas été facile, car il s’est retrouvé dans une lutte explosive à cinq pour la dernière marche du podium avec Josh Herrin, Hector Barbera, Kyle Wyman et Bobby Fong.
Alors que Jack Gagne a mis à mal les ambitions de victoire des autres pilotes, le Superbike d’Outre-Atlantique offre toujours un merveilleux spectacle dans la lutte pour le podium. En bref, le spectacle est là et, objectivement, il en vaut vraiment la peine.

PREMIER PODIUM POUR BAZ
Bien qu’impliqué dans un départ chaotique, Loris Baz est (enfin) monté sur le premier podium de sa carrière en MotoAmerica Superbike. Après s’être détaché du peloton de chasse au quatrième des 20 tours, le Français s’est enfui, parvenant à creuser un petit écart sur le peloton mené par Mathew Scholtz alors que les pneus Dunlop s’épuisaient. C’est un bon résultat pour l’ancienne star du World Superbike, qui a ramené la Ducati New York Panigale V4 R du Warhorse HSBK Racing dans le top 3 après la séquence de six podiums en six courses (dont une victoire à Indy) de Lorenzo Zanetti à la fin de la saison 2020.

RENDEZ-VOUS À ROAD AMERICA
Une mise en confiance pour l’ancien champion européen de Superstock 600, telle est la course vécue par Hector Barbera. Avec une BMW Scheibe Racing “relique historique”, le Valencien s’est longtemps trouvé dans la lutte pour la troisième place, pour la perdre avec une sortie de piste au 12ème tour. Une preuve d’ambition qui devra être appliquée du 11 au 13 juin prochain à Road America, à Elkhart Lake, théâtre de la troisième manche de la saison.

MotoAmerica HONOS Superbike 2021
Virginia International Raceway, Classement de la course 2

1- Jake Gagne – Fresh N’ Lean Attack Performance Yamaha – Yamaha YZF R1 – 20 giri in 28’27.614

2- Loris Baz – Warhorse HSBK Racing Ducati New York – Ducati Panigale V4 R – + 13.933

3- Mathew Scholtz – Westby Racing LLC – Yamaha YZF R1 – + 15.191

4- Josh Herrin – Fresh N’ Lean Attack Performance Yamaha – Yamaha YZF R1 – + 15.989

5- Bobby Fong – M4 ECSTAR Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 17.342

6- Kyle Wyman – Panera Bread Ducati – Ducati Panigale V4 R – + 21.357

7- Cameron Petersen – M4 ECSTAR Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 23.367

8- Hector Barbera – Scheibe Racing – BMW S 1000 RR – + 26.538

9- Corey Alexander – HONOS HVMC Racing – Kawasaki ZX-10RR – + 59.434

10- Andrew Lee – Franklin Armory/Disrupt/RG Racing – Kawasaki ZX-10RR – + 1’03.610

11- Travis Wyman – Travis Wyman Racing – BMW S 1000 RR – + 1’03.611

12- Michael Gilbert – Michael Gilbert Racing – Kawasaki ZX-10R – + 1’06.739

13- Danilo Lewis – Tecfil Racing Team – BMW S 1000 RR – + 1’06.820

14- Max Flinders – Thrashed Bike Racing LLC – Yamaha YZF R1 – + 1’10.308

15- Wyatt Farris – M4 ECSTAR Suzuki – Suzuki GSX-R 1000 – + 1’20.573

16- Jeremy Coffey – Speed Monkey Racing – BMW S 1000 RR – + 1’25.241

17- Joseph Giannotto – Limitless Racing – Kawasaki ZX-10R – à 1 tour

18- Hunter Dunham – Hunter Dunham Racing – Yamaha YZF R1 – à 1 tour

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Crédit classements : MotoAmerica.com

Crédit photo : @brianjnelsonphoto