Pour apprécier le spectacle offert par le MotoGP cette année, il faut se rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, on frôlait la grille de départ à douze motos pour peu qu’il y ait des forfaits ou des blessures. Par ailleurs, le niveau entre les motos était loin de ce que l’on connaît actuellement. Entre une réglementation rigoureuse, un manufacturier unique, comme la centrale électronique, sans oublier un écosystème redistributif qui assure une certaine stabilité du plateau, force est de reconnaître que Dorna a fait le job. Mieux, en 2018, Carmelo Ezpeleta est arrivé à son objectif d’un plateau à 24 pilotes qui représenteront 10 nationalités.

Le MotoGP commence à faire des envieux dans le monde des sports mécaniques. Il est jusqu’à la sacrosainte Formule 1 pour se pencher sur son cas et sa recette du spectacle. Cerise sur le gâteau, actuellement à sept nationalités, le paddock représentera trois drapeaux de plus l’an prochain. Soit dix. Certes, l’Espagne continuera de former le gros des troupes, et avec des ténors qui plus est : Marc Márquez, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Maverick Viñales, Tito Rabat, Alex Rins, les frères Espargaró et Álvaro Bautista seront ceux-là.

La seconde nation sera l’Italie, avec en tête Valentino Rossi. Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Andrea Iannone et Franco Morbidelli compléteront ce club des cinq. Les sujets de sa gracieuse majesté britannique seront trois avec Cal Crutchlow, Scott Redding et, pour le moment, encore Bradley Smith. La maison France sera dignement représentée par le seul Johann Zarco puisque la Belgique a placé son Xavier Simeon en lieu et place de notre Loris Baz.

Les présents à l’unité se trouvent aussi avec le Japon qui aura Nakagami, l’Australie avec Jack Miller, l’Allemagne avec Folger, la République Tchèque avec Karel Abraham et la Suisse avec Tom Lüthi. On devrait en rester là à moins que la Finlande ne surgisse avec Kallio au détriment de l’Anglais Smith.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Monster Yamaha Tech3, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team