Karel Abraham a quitté le MotoGP fin 2019 un peu à la façon dont on a montré la sortie à Tito Rabat au terme de la campagne 2020. Et pour cause, la fin de partie pour les deux a eu lieu dans la même écurie, soit Avintia, qui est passée outre le fait que les deux pilotes remerciés avaient des contrats les amenant plus loin. A présent retiré des courses, le Tchèque reste un observateur d’un milieu qu’il connait bien, protagonistes y compris. Il peut donc donner des avis. Ainsi sur Fabio Quartararo.

Karel Abraham a fait des Grands Prix, il a aussi fait un tour en WSBK et s’il n’a pas forcément toujours brillé, il compte tout de même une victoire, en Moto2. C’était en 2010, à Valence. Aujourd’hui, il a lâché le guidon, et la moto ne réussit pas plus à sa famille puisque son père, qui lui a donné son prénom, regrette la disparition du tracé de Brno dans lequel il est impliqué au calendrier 2021…

Sur cet événement, il commente : « je ne suis pas la bonne personne pour parler des événements politiques derrière la course MotoGP à Brno mais je sais un petit quelque chose. En tant que pilote ou ancien pilote, il est très dommage que le MotoGP ne vienne plus à Brno car tout le monde aime cette piste et nous étions heureux d’avoir la course. À propos, Brno est la plus longue piste du calendrier avec Assen. C’est une mauvaise nouvelle, je suis déçu et triste que la course de Brno ne soit plus là mais le gouvernement et Dorna n’ont pas réussi à trouver un accord ou en tout cas il y en avait mais ça ne s’est pas bien passé ».

Abraham : « ce sera le prochain Valentino Rossi ou Marc Marquez mais … » 

On en saura donc pas plus mais dans son entretien à Motosprint, Karel Abraham a abordé d’autres sujets dont un qui nous sensibilise particulièrement puisqu’il s’agit de Fabio Quartararo. Sur le Français qui n’a pas connu la saison espérée l’an passé malgré trois victoires, il dit : « je connais Fabio du paddock et je pense qu’il lui manque encore quelque chose. Il a le talent pour être un champion et il l’a montré dans certaines courses cette année qu’il a également gagné et de loin après avoir fait un excellent travail ».

Oui mais le Tchèque ajoute : « cependant, ce qui se passe en voyant les courses, c’est que certaines, il les gagne facilement et dans d’autres il lutte pour le top 10, ce qui n’est pas habituel pour un prétendant au titre. Ce sera le prochain Valentino Rossi ou Marc Marquez mais il ne l’a pas montré cette année. Je pense qu’il manque quelque chose, même à Yamaha sur la moto. Il doit travailler sur lui-même d’un point de vue psychologique, la dernière étape pour devenir champion ». Un travail mental dont le Français a reconnu devoir s’astreindre.

Abraham a quitté le paddock des Grands Prix, mais il en a l'expérience ...



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP