Dans la famille Espargaró, on ne fait pas dans la dentelle. La moto, on la cravache, à l’entrainement, on se la donne et on est dur au mal. Il y en a deux en MotoGP, mais ils ne sont pas équipiers comme chez les Márquez. D’ailleurs, ils ont avoué que ce serait impossible, car invivable. Il ne faut pas trop les chercher, comme Andrea Iannone l’a constaté chez Aprilia avec Aleix. Mais lorsqu’il faut parler de l’autre, la solidarité familiale joue. Exemple d’Aleix sur Pol et sa période Yamaha comparée à celle de Johann Zarco…

Aleix Espargaró a eu une satisfaction durant son confinement. Il a découvert que le taulier Marc Márquez, aux huit titres de Champion du Monde et 82 victoires à 27 ans, le considérait comme le pilote le plus travailleur de tout le paddock : « je lui ai écrit et je l’ai remercié » commente l’officiel Aprilia. « Finalement les courses sont comme elles sont, les meilleures du monde sont là, c’est très difficile de gagner. Je travaille en MotoGP depuis de nombreuses années. Je sais que si je suis là où je suis, ce n’est pas pour le talent que je pense avoir, mais pour le travail. Je pense que je suis l’un de ceux qui travaille le plus. Si le meilleur pilote de l’histoire a dit ce qu’il a dit, c’est que c’est vrai et c’est très apprécié. »

Et pour le cadet Pol, Champion du Monde de Moto2 en 2013 ? Il fait des étincelles chez KTM. Et il a connu auparavant une période Yamaha en demi-teinte. Comme un parcours inverse à celui d’un Johann Zarco qui a été un temps son équipier. Le Français a sombré sur la RC16, mais s’est montré éclatant sur la M1. Aleix Espargaró l’explique ainsi dans des propos rapportés par Corsedimoto : « je ne pense pas que la chance et les résultats aient été bons avec Pol. Pour moi, sincèrement, Pol est infiniment meilleur que Zarco. »

Pourtant, le Français a récolté six podiums en deux ans avec la M1 de l’équipe Tech3. « Zarco a eu une année spectaculaire avec Yamaha, Pol n’a pas pu tirer le meilleur parti de la moto pour se battre pour le podium. Au niveau actuel de Pol, avec cette M1, il serait monté sur le podium » répond Aleix. L’aîné défend ainsi les intérêts de son cadet et ce n’est peut-être pas anodin dans une période où une Honda pourrait peut-être se libérer… « La KTM a un peu grandi avec cet ADN Honda, peut-être à cause de Mike Leitner qui vient de Honda. » Ce qui veut dire qu’il s’adapterait très bien à la RC213V…

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Johann Zarco, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini